Conception robuste de structures périodiques à non-linéarités fonctionnelles

Résumé : L’analyse dynamique des structures de grandes dimensions incluant de nombreux paramètres incertains et des non-linéarités localisées ou réparties peut être numériquement prohibitive. Afin de surmonter ce problème, des modèles d’approximation peuvent être développés pour reproduire avec précision et à faible coût de calcul la réponse de la structure.L’objectif de la première partie de ce mémoire est de développer des modèles numériques robustes vis-à-vis des modifications structurales (non-linéarités localisées, perturbations ou incertitudes paramétriques) et « légers » au sens de la réduction de la taille. Ces modèles sont construits, selon les approches de condensation directe et par synthèse modale, en enrichissant des bases de réduction tronquées, modale et de Craig-Bampton respectivement, avec des résidus statiques prenant compte des modifications structurales. Pour propager les incertitudes, l’accent est mis particulièrement sur la méthode du chaos polynomial généralisé. Sa combinaison avec les modèles réduits ainsi obtenus permet de créer des métamodèles mono et bi-niveaux, respectivement. Les deux métamodèles proposés sont comparés à d’autres métamodèles basés sur les méthodes du chaos polynomial généralisé et du Latin Hypercube appliquées sur des modèles complets et réduits. Les métamodèles proposés permettent d’approximer les comportements structuraux avec un coût de calcul raisonnable et sans perte significative de précision.La deuxième partie de ce mémoire est consacrée à l’analyse dynamique des structures périodiques non-linéaires en présence des imperfections : perturbations des paramètres structuraux ou incertitudes paramétriques. Deux études : déterministe ou stochastique, respectivement, sont donc menées. Pour ces deux configurations, un modèle analytique discret générique est proposé. Il consiste à appliquer la méthode des échelles multiples et la méthode de perturbation pour résoudre l’équation de mouvement et de projecter la solution obtenue sur des modes d’ondes stationnaires. Le modèle proposé conduit à un ensemble d’équations algébriques complexes couplées, fonctions du nombre et des positions des imperfections dans la structure. La propagation des incertitudes à travers le modèle ainsi construit est finalement assurée par les méthodes du Latin Hypercube et du chaos polynomial généralisé. La robustesse de la dynamique collective vis-à-vis des imperfections est étudiée à travers l’analyse statistique de la dispersion des réponses fréquentielles et des bassins d’attraction dans le domaine de multistabilité. L’étude numérique montre que la présence des imperfections dans une structure périodique renforce sa non-linéarité, élargit son domaine de multistabilité et génère une multiplicité de branches multimodale.
Type de document :
Thèse
Mécanique des structures [physics.class-ph]. Université Bourgogne Franche-Comté, 2017. Français. 〈NNT : 2017UBFCD029〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01810643
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 8 juin 2018 - 09:42:08
Dernière modification le : vendredi 6 juillet 2018 - 15:06:09
Document(s) archivé(s) le : dimanche 9 septembre 2018 - 16:05:56

Fichier

these_A_CHIKHAOUI_Khaoula_2017...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01810643, version 1

Citation

Khaoula Chikhaoui. Conception robuste de structures périodiques à non-linéarités fonctionnelles. Mécanique des structures [physics.class-ph]. Université Bourgogne Franche-Comté, 2017. Français. 〈NNT : 2017UBFCD029〉. 〈tel-01810643〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

167

Téléchargements de fichiers

55