Femmes et catholicisme au dix-septième siècle : négociation des normes, anglicité, religion vécue

Résumé : La synthèse présentée dans les pages qui suivent retrace mon parcours scientifique depuis mon PhD en histoire à l’université de Lancaster (1997−2001) jusqu’à mes travaux actuels de civilisationniste à l’université d’Aix-Marseille, et évoque rapidement les contours de projets à venir. Le premier chapitre est l’occasion de clarifier des termes qui sont peut-être évidents pour d’autres mais qui, étant donné mon parcours personnel, n’allaient pas de soi dans mon cas particulier : il s’agit de définir ce qu’est, à mes yeux, la recherche en « civilisation », et d’expliquer pourquoi il n’est pas si simple de s’autodéfinir comme historienne ou civilisationniste. Ce chapitre est également le lieu d’une discussion sur la périodisation et le choix d’un objet d’étude, ainsi que sur l’historiographie de ma spécialité et du champ, plus large, des études sur le fait religieux en Angleterre après la réforme henricienne. Enfin, il aborde le thème de la recherche sur les femmes et la spiritualité, et explique mon point de vue sur la question . Le deuxième chapitre évolue ensuite tout naturellement vers une discussion plus détaillée des concepts et des enjeux de mes publications passées, identifiant trois grands axes thématiques, eux-mêmes composés de thèmes sous-jacents plus précis. Dans ce chapitre, je m’attarde donc en premier lieu sur le paramètre de la clôture comme étalon tridentin de la vie religieuse au féminin. J’explique comment mes publications explorent le dialogue entre contemplation et action et révèlent les stratégies de négociation des normes imposées aux femmes par les institutions ecclésiastiques . Je tiens à préciser que, dans ce document de synthèse, et particulièrement dans son titre, j’utilise le terme de « négociation » dans le sens français du terme. Il ne s’agit pas d’un anglicisme qui indiquerait plutôt la notion de « contournement » des normes ; certains groupes de femmes sont en effet adeptes de ces stratégies de contournement, qui sont nombreuses à l’époque ; dans ce cas, je choisis le terme de « contournement », pour réserver l’utilisation du terme « négociation » aux exemples précis dans lesquels les femmes ont dû véritablement « négocier », par de nombreux pourparlers avec les autorités ecclésiastiques, des changements de normes afin de pouvoir jouer un rôle plus actif dans la Contre-Réforme. Ce travail de mise en exergue des particularités de la vie religieuse des femmes au dix-septième siècle pose la question de l’adaptabilité des règles et des normes, question qui sous-tend toute l’histoire du catholicisme anglais, dont les problématiques d’exception et de marge font écho à celles qui se posent pour les femmes. Le deuxième mouvement de ce chapitre évoque donc mes questionnements sur les particularités du catholicisme anglais, dont les constructions identitaires composent tour à tour avec les difficultés liées à l’aliénation et l’isolement . Le troisième axe de ma recherche se trouve au croisement de mes travaux sur les deux grands thèmes précédents. D’une part, les femmes occupent une place particulière et mouvante dans le catholicisme moderne ; d’autre part, les Anglais se trouvent, en tant que sujets d’un royaume protestant et isolé par sa situation insulaire, dans une position comparable. Les femmes sont marginalisées par leur sexe, les Anglais par leur contexte national. C’est la rencontre de ces deux constats qui m’a amenée à me demander ce que l’on pouvait dire de celles qui appartiennent aux deux groupes, qui sont à la fois femmes et Anglaises. Sont-elles doublement marginalisées ? Le troisième mouvement de ce chapitre explore donc ce que l’histoire des religieuses anglaises en exil, jusqu’ici ignorée des chercheurs, peut apporter dans les domaines de l’histoire des religions et des constructions identitaires, ainsi que de l’histoire sociale . Après cette réflexion sur mes travaux passés, le troisième et dernier chapitre de cette synthèse esquisse les contours de nouveaux projets pour l’avenir proche, dont certains sont déjà amorcés. Il évoque les perspectives d’avenir dans la recherche sur le catholicisme anglais, en lien avec la pédagogie et l’encadrement des travaux de jeunes chercheurs.
Document type :
Habilitation à diriger des recherches
Complete list of metadatas

Cited literature [123 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01423549
Contributor : Laurence Lux-Sterritt <>
Submitted on : Sunday, November 5, 2017 - 3:03:22 PM
Last modification on : Sunday, December 17, 2017 - 9:08:02 PM
Long-term archiving on : Tuesday, February 6, 2018 - 12:21:59 PM

Identifiers

  • HAL Id : tel-01423549, version 1

Collections

Citation

Laurence Lux-Sterritt. Femmes et catholicisme au dix-septième siècle : négociation des normes, anglicité, religion vécue . Histoire. Aix-Marseille Université, 2016. ⟨tel-01423549⟩

Share

Metrics

Record views

148

Files downloads

91