Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Autonomic Thread Parallelism and Mapping Control for Software Transactional Memory

Naweiluo Zhou 1, 2, 3
2 CORSE [2016-2019] - Compiler Optimization and Run-time Systems [2016-2019]
Inria Grenoble - Rhône-Alpes, LIG [2016-2019] - Laboratoire d'Informatique de Grenoble [2016-2019]
3 CTRL-A [2016-2019] - Control for Autonomic computing systems [2016-2019]
Inria Grenoble - Rhône-Alpes, LIG [2016-2019] - Laboratoire d'Informatique de Grenoble [2016-2019]
Résumé : L’exécution de programmes paralléles demande à établir un compromis entre le temps de calcul (nombre de threads) et le temps de synchronisation. Ce compromis dépend principalement du nombre de threads actifs. Un haut degré de parallélisme (beaucoup de threads) permet généralement de diminuer le temps de calcul, mais peut aussi avoir pour conséquence d’augmenter les surcoûts de synchronisation entre threads. De plus, le placement des threads sur les cœurs peut impacter les performances du programme, car le temps pour accéder aux données en mémoire peut varier d’un cœur à l’autre en raison de la contention sur la la hiérarchie mémoire. Ainsi, la performance d’un programme peut être améliorée en adaptant le nombre de threads actifs et en plaçant correctement les threads sur les cœurs de calcul. Cependant, il n’existe pas de règle universelle permettant de décider a priori du niveau de parallélisme optimal et du placement de threads d’un programme, en particulier pour un programme avec les changemets de comportement dynamique. D’ailleurs, un paramétrage hors ligne est moins précis. Cette thèse présente un travail sur la gestion dynamique du parallélisme et du placement de threads. Cette thèse s’attaque au problème de gestion de threads utilisant de la mémoire transactionnelle logicielle (Software Transactional Memory, STM). La mémoire transactionnelle logicielle constitue une technique prometteuse pour traiter le problème de synchronisation en évitant les verrous.Le concept de calcul autonomique offre aux programmeurs un cadre de méthodeset techniques pour construire des systèmes auto-adaptatifs ayant un comportementmaîtrisé. L’idée clé est d’implémenter des boucles de rétroaction afin de concevoir des contrôleurs sûrs, efficaces et prédictibles, permettant d’observer et d’ajuster de manière dynamique les systèmes contrôlés, tout en minimisant le surcoût d’une telle méthode. La thèse propose de concevoir des boucles de rétroaction afin d’automatiser le gestion de threads à l’exécution avec comme objectif la réduction du temps d’exécution des programmes.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [82 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01408450
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, January 10, 2018 - 2:06:07 PM
Last modification on : Wednesday, August 5, 2020 - 3:25:45 AM
Document(s) archivé(s) le : Wednesday, May 23, 2018 - 5:07:13 PM

File

ZHOU_2016_diffusion.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01408450, version 2

Citation

Naweiluo Zhou. Autonomic Thread Parallelism and Mapping Control for Software Transactional Memory. Logic in Computer Science [cs.LO]. Université Grenoble Alpes, 2016. English. ⟨NNT : 2016GREAM045⟩. ⟨tel-01408450v2⟩

Share

Metrics

Record views

368

Files downloads

276