Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Approche computationnelle du regulatory focus pour des agents interactifs : un pas vers une personnalité artificielle

Résumé : L'essor de l'informatique affective ouvre aujourd'hui la porte à la création de dispositifs artificiels dotés d'une forme d'intelligence sociale et émotionnelle. L’étude de l'interaction homme-machine dans ce contexte offre de nombreuses pistes de recherche. Parmi celles-ci se trouve la question de la personnalité : comment il est possible de modéliser certaines caractéristiques d’une personnalité artificielle ? Comment ces caractéristiques influencent le déroulement de l'interaction entre l'homme et la machine ? Cette question globale soulève plusieurs questions de recherche : Comment définir la personnalité ? Sur quels modèles et théories issus de la psychologie peut-on s'appuyer pour développer une personnalité artificielle ? Quelle méthodologie adopter pour aborder l’implémentation d'un concept psychologique complexe ? Qu'apporte le développement informatique d'une personnalité à l'interaction homme-machine ? Au domaine de la psychologie de la personnalité ? Comment évaluer expérimentalement ces apports ? Pour aborder ces questions, nos travaux se positionnent dans une optique pluridisciplinaire, au croisement de l’informatique et de la psychologie. Au regard de sa pertinence pour une approche computationnelle, nous avons modélisé la régulation du Soi comme une composante de la personnalité. Ce concept est approché à partir de la théorie du regulatory focus. Sur cette base théorique, un cadre de travail conceptuel et un modèle computationnel sont proposés. Un questionnaire mesurant le regulatory focus a également été développé et validé. Ces propositions théoriques sont mises en œuvre dans deux implémentations data-driven (dimensionnelle vs socio-cognitive) dotant des agents de regulatory focus en utilisant de l’apprentissage automatique. Deux études utilisateurs (interaction unique avec agent artificiel vs sessions répétées avec agent animé), présentées dans un cadre ludique, ont permis d’étudier la perception du regulatory focus chez un agent et son impact sur l'interaction. Nos résultats encouragent l’utilisation du regulatory focus en informatique affective et ouvrent des perspectives sur les liens théoriques et méthodologiques entre informatique et psychologie.
Complete list of metadatas

Cited literature [154 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01401276
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, November 23, 2016 - 10:17:09 AM
Last modification on : Wednesday, June 24, 2020 - 2:30:05 PM
Document(s) archivé(s) le : Monday, March 27, 2017 - 9:04:34 AM

File

71186_FAUR_2016_diffusion.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01401276, version 1

Citation

Caroline Faur. Approche computationnelle du regulatory focus pour des agents interactifs : un pas vers une personnalité artificielle. Intelligence artificielle [cs.AI]. Université Paris-Saclay, 2016. Français. ⟨NNT : 2016SACLS352⟩. ⟨tel-01401276⟩

Share

Metrics

Record views

1577

Files downloads

934