Etude comparative des interactions Vibrio - phagocytes dans l'environnement marin

Résumé : Des souches de Vibrio appartenant au clade Splendidus sont retrouvées de manière récurrente lors des mortalités estivales d’huîtres juvéniles. La souche V. tasmaniensis LGP32 est un pathogène intracellulaire facultatif des hémocytes d’huître, dont elle altère les fonctions de défense. Nous nous intéressons ici aux interactions entre les phagocytes et V. tasmaniensis LGP32, à diverses échelles (moléculaire, cellulaire et environnementale). Dans une première partie, nous avons découvert un mécanisme antimicrobien, encore inconnu chez C. gigas : la formation de pièges d'ADN extracellulaire (ETs). Ces ETs sont associés à des histones antimicrobiennes et sont capables de piéger des bactéries. Comme chez les vertébrés, la formation de ces ETs est dépendante de la production d'espèces réactives de l'oxygène. De plus, la présence de ces ETs a été confirmée in vivo et a été associée à une accumulation d'histones antimicrobiennes dans les tissus, suite à une blessure ou à une infection. Dans une seconde partie,nous avons étudié les interactions entre V. tasmaniensis LGP32 et des protistes hétérotrophes présents dans l’environnement des huîtres, tels que les amibes et les ciliés, qui se nourrissent de micro-organismes par phagocytose. Un résultat important de cette thèse a été de montrer que V. tasmaniensis LGP32 résiste également à la phagocytose des protistes hétérotrophes environnementaux, de manière intracellulaire. C'est à notre connaissance la première fois que les mécanismes d’interaction entre des bactéries pathogènes d'origine marine et des amibes marines sont décrits. Les amibes que nous avons isolées étant présentes dans l'environnement direct des huîtres, nous pouvons donc supposer que la pression de sélection exercée par les phagocytes environnementaux pourrait favoriser l’émergence de traits de virulence et/ou de résistance à la phagocytose parmi les bactéries marines, comme c’est le cas pour V. tasmaniensis LGP32.
Type de document :
Thèse
Microbiologie et Parasitologie. Université Montpellier, 2015. Français. 〈NNT : 2015MONTS062〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01260355
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mardi 26 septembre 2017 - 10:35:10
Dernière modification le : jeudi 12 octobre 2017 - 14:54:10

Fichier

POIRIER_2015_archivage.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01260355, version 2

Citation

Aurore Poirier. Etude comparative des interactions Vibrio - phagocytes dans l'environnement marin. Microbiologie et Parasitologie. Université Montpellier, 2015. Français. 〈NNT : 2015MONTS062〉. 〈tel-01260355v2〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

17

Téléchargements du document

21