LES MULTIPLES MOBILITES DE LA MIGRATION. LE CAS DES MIGRANTS CHILIENS EN FRANCE

Résumé : Au début du XXIe siècle, la notion de mobilité s’est élargie de manière multidimensionnelle pour mieux interroger la dimension du social. Cette recherche porte sur l’étude de « l’expérience de mobilité » des migrants, qui est définie comme l’ensemble de vécus éprouvés par eux lors des déplacements significatifs accomplis dans l’espace physique, social, relationnel et virtuel, ainsi que les connaissances acquises à travers ces vécus. Nous émettons l’hypothèse que la mobilité vécue par les migrants est multiple de par ses dimensions physique, sociale, relationnelle et virtuelle, de même qu'affirmée, dans le sens où elle aura un impact sur l’individu qui pratique la mobilité. Celle-ci ne peut donc pas se confondre avec un simple déplacement. Notre démarche méthodologique se fonde sur les récits de vie sous la forme de biographies de mobilité de 60 migrants chiliens arrivés en France au cours de différentes vagues migratoires. Enfin, si nous acceptons l’idée que la mobilité est un fait social total, nous pouvons considérer que la mobilité en migration devient une « mobilité totale ».
Type de document :
Thèse
Sciences de l'Homme et Société. Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), 2014. Français
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01245441
Contributeur : Mabel Olivia Verdi Rademacher <>
Soumis le : jeudi 17 décembre 2015 - 11:23:15
Dernière modification le : mercredi 28 septembre 2016 - 17:28:44

Identifiants

  • HAL Id : tel-01245441, version 1

Citation

Mabel Verdi Rademacher. LES MULTIPLES MOBILITES DE LA MIGRATION. LE CAS DES MIGRANTS CHILIENS EN FRANCE. Sciences de l'Homme et Société. Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), 2014. Français. <tel-01245441>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

381

Téléchargements du document

229