Mutations urbaines et géographie de la nuit à Bordeaux

Résumé : Cette recherche est née de deux constats : d’une part, de la faible prise en compte de la nuit comme objet de recherche en géographie et en sciences humaines et sociales plus généralement, et d’autre part, que le centre-ville de Bordeaux, à l’image d’autres centres anciens, fait l’objet de transformations importantes. En effet, Depuis une vingtaine d’année, l’accent est mis sur la revitalisation des centres-villes, via des politiques de patrimonialisation, cette tendance sous-tend également le grand projet urbain initié à Bordeaux par Alain Juppé en 1995. La problématique centrale de la thèse est alors de comprendre le rôle et l’impact des mutations urbaines sur la géographie de la nuit à Bordeaux. Il a donc été question, dans un premier temps, d’analyser ces mutations et leurs conséquences sur la vie nocturne et, dans un second temps, d’étudier la façon dont la géographie de la nuit se manifeste à Bordeaux. Peut-on alors dire que Bordeaux tend à se développer 24h sur 24 ou la nuit est-elle encore une frontière ?
Type de document :
Thèse
Géographie. Université Bordeaux Montaigne, 2015. Français
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-01232015
Contributeur : Cécilia Comelli <>
Soumis le : samedi 21 novembre 2015 - 19:10:28
Dernière modification le : mardi 4 octobre 2016 - 14:56:39
Document(s) archivé(s) le : lundi 22 février 2016 - 10:41:29

Identifiants

  • HAL Id : tel-01232015, version 1

Collections

Citation

Cécilia Comelli. Mutations urbaines et géographie de la nuit à Bordeaux. Géographie. Université Bordeaux Montaigne, 2015. Français. <tel-01232015>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

249

Téléchargements du document

181