La construction d'un espace européen des transports. Du principe de souveraineté nationale aux modalités de son dépassement

Résumé : Un regard croisé sur l'intégration politique des territoires et des systèmes de transport en Europe (XIXe-XXe siècles). La présente recherche s'inscrit dans le courant de la géographie et de l'aménagement portant sur l'articulation des réseaux et des territoires, telle qu'elle a pu être formulée au sein du groupement de recherche Réseaux du CNRS (Offner, Pumain, 1996). Elle s'intéresse plus spécifiquement au rapport que le pouvoir étatique entretient avec le système de transport. Ce dernier est analysé comme vecteur d'unification d'un espace politique. Nous retenons ici une acception restrictive des notions de territoire et de réseau, en retenant les territoires des Etats et les systèmes de transport, notamment les infrastructures considérées à travers leur encadrement politique, technique et juridique. Considérant un élément tangible de l'inscription territoriale du pouvoir étatique, nous faisons en effet l'hypothèse que le système de transport offre une entrée privilégiée dans la compréhension et la mise en évidence du processus de redéfinition des souverainetés nationales au sein de l'UE. Plus précisément, nous nous proposons de voir jusqu'à quel point l'espace européen des transports que tendent à structurer les institutions communautaires engage ou non un processus de re-territorialisation, c'est-à-dire la constitution d'un pouvoir supranational doté d'une capacité d'encadrement spatial propre. La question de la souveraineté et de son partage s'inscrit au coeur de la construction politique européenne. Elle postule des mécanismes de limitation du pouvoir exclusif des Etats au profit de décisions relevant de délibérations supra-étatiques ou de démarches intergouvernementales. L'enjeu de l'analyse est ainsi double puisqu'il s'agit d'une part d'éclairer la nature de la construction politique de l'Union Européenne à travers l'évolution de ses systèmes de transport et d'autre part de mettre en évidence les conséquences pratiques d'une conception et d'une gestion plus intégrée entre Etats-membres. L'analyse prend comme terrain d'étude privilégié l'Europe continentale du nord-ouest dont les pays sont engagés de plus long terme dans le processus communautaire. La question centrale de l'HDR s'attache à comprendre dans quelle mesure l'espace des transports exprime l'évolution de la manière de 'faire territoire' pour les Etats européens. L'histoire politique des transports en Europe est en effet marquée par différents régimes de territorialité, liés à l'évolution technologique mais plus encore aux systèmes politiques successifs dont ils sont le reflet. Aussi, avons nous structuré notre analyse autour de trois moments qui font par ailleurs écho à une lecture diachronique du processus d'intégration : "Faire territoire séparément restitue la phase qui correspond à la mise en place des réseaux de transport dans la perspective de structuration des Etats-Nations au XIXe siècle ; "Faire territoire en interaction renvoie aux premiers éléments de cogestion et de souci d'interopérabilité sur le mode de la coopération intergouvernementale au cours du premier XXe siècle ; "Faire territoire ensemble rend compte des étapes successives et réalisations de la mise en oeuvre d'une politique commune des transports, dans la seconde moitié du XXe siècle. La succession des modèles territoriaux n'est que tendancielle. Elle rend insuffisamment compte des persistances des systèmes hérités, non seulement par leurs données techniques (implantation, normes), mais aussi par le maintien durable des niveaux de pouvoir qui les ont engendrés. Il est ainsi plus juste d'envisager le système de transport européen et son évolution comme la superposition et l'interaction continuée de ces modèles historiques, autant dans leurs buts que dans leurs gestions opérationnelles ou leurs gouvernances.
Document type :
Habilitation à diriger des recherches
Complete list of metadatas

Cited literature [273 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01213860
Contributor : Ifsttar Cadic <>
Submitted on : Monday, January 25, 2016 - 3:09:27 PM
Last modification on : Wednesday, April 11, 2018 - 12:10:02 PM
Long-term archiving on : Tuesday, April 26, 2016 - 10:23:52 AM

Identifiers

  • HAL Id : tel-01213860, version 1

Collections

Citation

Antoine Beyer. La construction d'un espace européen des transports. Du principe de souveraineté nationale aux modalités de son dépassement. Géographie. UNIVERSITE DE PARIS IV SORBONNE, 2014. ⟨tel-01213860⟩

Share

Metrics

Record views

515

Files downloads

2441