Contrôle des applications fondé sur la qualité de service pour les plate-formes logicielles dématérialisées (Cloud)

Résumé : Le « Cloud computing » est un nouveau modèle de systèmes de calcul. L’infrastructure, les applications et les données sont déplacées de machines localisées sur des systèmes dématérialisés accédés sous forme de service via Internet. Le modèle « coût à l’utilisation » permet des économies de coût en modifiant la configuration à l’exécution (élasticité). L’objectif de cette thèse est de contribuer à la gestion de la Qualité de Service (QdS) des applications s’exécutant dans le Cloud. Les services Cloud prétendent fournir une flexibilité importante dans l’attribution des ressources de calcul tenant compte des variations perçues, telles qu’une fluctuation de la charge. Les capacités de variation doivent être précisément exprimées dans un contrat (le Service Level Agreement, SLA) lorsque l’application est hébergée par un fournisseur de Plateform as a Service (PaaS). Dans cette thèse, nous proposons et nous décrivons formellement le langage de description de SLA PSLA. PSLA est fondé sur WS-Agreement qui est lui-même un langage extensible de description de SLA. Des négociations préalables à la signature du SLA sont indispensables, pendant lesquelles le fournisseur de PaaS doit évaluer la faisabilité des termes du contrat. Cette évaluation, par exemple le temps de réponse, le débit maximal de requêtes servies, etc, est fondée sur une analyse du comportement de l’application déployée dans l’infrastructure cloud. Une analyse du comportement de l’application est donc nécessaire et habituellement assurée par des tests (benchmarks). Ces tests sont relativement coûteux et une étude précise de faisabilité demande en général de nombreux tests. Dans cette thèse, nous proposons une méthode d’étude de faisabilité concernant les critères de performance, à partir d’une proposition de SLA exprimée en PSLA. Cette méthode est un compromis entre la précision d’une étude exhaustive de faisabilité et les coûts de tests. Les résultats de cette étude constituent le modèle initial de la correspondance charge entrante-allocation de ressources utilisée à l’exécution. Le contrôle à l’exécution (runtime control) d’une application gère l’allocation de ressources en fonction des besoins, s’appuyant en particulier sur les capacités de passage à l’échelle (scalability) des infrastructures de cloud. Nous proposons RCSREPRO (Runtime Control method based on Schedule, REactive and PROactive methods), une méthode de contrôle à l’exécution fondée sur la planification et des contrôles réactifs et prédictifs. Les besoins d’adaptation à l’exécution sont essentiellement dus à une variation de la charge soumise à l’application, variations difficiles à estimer avant exécution et seulement grossièrement décrites dans le SLA. Il est donc nécessaire de reporter à l’exécution les décisions d’adaptation et d’y évaluer les possibles variations de charge. Comme les actions de modification des ressources attribuées peuvent prendre plusieurs minutes, RCSREPRO réalise un contrôle prédictif fondée sur l’analyse de charge et la correspondance indicateurs de performance-ressources attribuées, initialement définie via des tests. Cette correspondance est améliorée en permanence à l’exécution. En résumé, les contributions de cette thèse sont la proposition de langage PSLA pour décrire les SLA ; une proposition de méthode pour l’étude de faisabilité d’un SLA ; une proposition de méthode (RCSREPRO) de contrôle à l’exécution de l’application pour garantir le SLA. Les travaux de cette thèse s’inscrivent dans le contexte du projet FSN OpenCloudware (www.opencloudware.org) et ont été financés en partie par celui-ci.
Type de document :
Thèse
Informatique mobile. Université Grenoble Alpes, 2015. Français. 〈NNT : 2015GREAA018〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [117 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01204770
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 24 septembre 2015 - 15:12:48
Dernière modification le : mercredi 20 juin 2018 - 10:55:21
Document(s) archivé(s) le : mardi 29 décembre 2015 - 09:51:55

Fichier

LI_2015_archivage.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01204770, version 1

Collections

Citation

Ge Li. Contrôle des applications fondé sur la qualité de service pour les plate-formes logicielles dématérialisées (Cloud). Informatique mobile. Université Grenoble Alpes, 2015. Français. 〈NNT : 2015GREAA018〉. 〈tel-01204770〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

618

Téléchargements de fichiers

645