Dynamique spatio-temporelle du nuage larvaire du gastéropode introduit Crepidula Fornicata au sein d'une baie mégatidale, la baie de Morlaix (France)

Résumé : La dispersion est un processus majeur dans la dynamique et l'évolution des populations d'espèces marines. Pour les invertébrés à cycle bentho-pélagique, la larve est généralement le principal vecteur de dispersion. Dans le cas particulier des espèces introduites, aux côtés des activités humaines, les capacités de dispersion naturelles conférées par les larves pélagiques sont un élément essentiel pour leur expansion. L'objectif principal de cette thèse était d'étudier la dynamique spatio-temporelle des larves du gastéropode invasif Crepidula fornicata et son rôle sur la dynamique des populations benthiques adultes en baie Morlaix. Par une étude de la distribution spatiale du pool larvaire de C. fonicata à l'echelle de la baie Morlaix, nous avons montré que le recrutement local pourrait être limité par l'interaction entre la position des adultes benthiques et l'hydrodynamisme très actif, expliquant ainsi le caractère peu expansif de cette population. L'analyse de la dynamique temporelle du pool larvaire pendant trois années consécutive a montré (1) la présence majoritaire de petites larves durant les mois de début d'année, lorsque que le recrutement est très faible et (2) la présence plus tardive dans l'année de larves de plus grandes tailles durant le pic de recrutement, ce qui suggère l'existance d'un fort couplage larves-adultes durant les mois d'été Au cours de cette même étude, l'observation de larves crépidules dans des conditions de température très différentes (entre 9 et 17°C) nous a amené à considérer la température comme un paramètre clé de la dynamique du pool larvaire. Un série d'expériences en laboratoire a permis de montrer en autre le fort impact des températures rencontrées in situ sur le développement larvaire. Considérant la durée de vie larvaire (PLD) comme un indicateur des distances potentielles de dispersion (i.e. transport larvaire), une estimation des variations de PLD en fonction des variation de températures durant la période de reproduction a mis en évidence l'existence d'une forte saisonnalité dans les capacités dispertives de l'espèce. Ces résultats suggèrent l'existence d'une saison plus propice à la dispersion (longue PLD) et d'une saison plus propice au recrutement local (PLD courte). L'application de cette approche à d'autres site colonisés en Europe a montré que les très basses température hivernales rencontrées dans les sites situés au nord pouvaient compromettre l'existence d'une saison propice à la dispersion. Nos résultats suggèrent finalement que dans la perspective d'un réchauffement climatique dans les sites nordiques, les capacités dispertives de l'espèce pourraient être accrues, augmentant ses potentialités d'expansion.
Type de document :
Thèse
Ecosystèmes. Paris 6, 2009. Français
Liste complète des métadonnées

https://hal.sorbonne-universite.fr/tel-01112580
Contributeur : Novelenn Louise <>
Soumis le : mardi 3 février 2015 - 11:36:23
Dernière modification le : jeudi 21 mars 2019 - 13:10:21
Document(s) archivé(s) le : lundi 4 mai 2015 - 10:36:04

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : tel-01112580, version 1

Citation

François Rigal. Dynamique spatio-temporelle du nuage larvaire du gastéropode introduit Crepidula Fornicata au sein d'une baie mégatidale, la baie de Morlaix (France). Ecosystèmes. Paris 6, 2009. Français. 〈tel-01112580〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

780

Téléchargements de fichiers

1804