Les Infrastructures de Données Géographiques (IDG) : développement d'une méthodologie pour l’étude des usages.Le cas des acteurs côtiers et de la GIZC en France

Jade Georis Creuseveau 1
1 LETG - Brest - Littoral, Environnement, Télédétection, Géomatique
UNICAEN - Université Caen Normandie, UA - Université d'Angers, UN - Université de Nantes, UBO - Université de Brest, UR2 - Université Rennes 2, CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique : UMR6554
Résumé : Résumé : Les Infrastructures de Données Géographiques (IDG) ont été mises en place depuis une vingtaine d’années afin notamment de contribuer aux politiques publiques environnementales en facilitant la mise à disposition et le partage des informations géographiques.Au vu des dynamiques en cours relatives à la fois à la production et à la circulation de l’information géographique environnementale, le questionnement à l’origine de cette thèse s’inscrit dans le cadre général d’une meilleure compréhension des pratiques de gestion de l’environnement. Il concerne l’étude de la contribution des IDG à la Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC) française, gouvernance territoriale spécifique et complexe pour laquelle le recueil et le partage, notamment via les IDG, d’informations géographiques ont été identifiés depuis les années 2000 comme des composantes majeures pour fonder la politique de la mer et du littoral. Néanmoins, la contribution effective des IDG dépend des réponses qu’elles apportent à leurs usagers. Du point de vue méthodologique, ce travail de recherche met en œuvre une stratégie exploratoire se focalisant sur les usages et les besoins des acteurs côtiers ainsi que sur la nature complexe et dynamique des IDG : - Une enquête nationale basée sur un questionnaire en ligne et exploitée par une triple analyse : statistique, par réseaux sociaux (Social Network Analysis) et thématique ;- Une étude de cas infranationale, reposant sur des entretiens semi-directifs auprès de personnes-ressources et analysée thématiquement puis par diagrammes de flux de données (DFD).Ces techniques de recueil et d’analyse ont été choisies et mises en œuvre de manière intégrée et complémentaire pour permettre une compréhension, une explication et une généralisation du système IDG dans le contexte de la GIZC. Pour chacune des phases de la recherche, trois types de résultats sont dégagés : le profil des usagers, les IDG jouant un rôle dans la gestion des littoraux français, et leur contribution à la gestion de ces territoires. Il ressort de cette série de synthèses, d’abstractions et de modélisations, une contribution à la connaissance des phénomènes d’appropriation des IDG et des flux informationnels associés.
Type de document :
Thèse
Géographie. Université de Bretagne Occidentale, 2014. Français
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01092922
Contributeur : Jade Georis-Creuseveau <>
Soumis le : mardi 13 janvier 2015 - 10:54:19
Dernière modification le : vendredi 17 mars 2017 - 01:12:00
Document(s) archivé(s) le : samedi 15 avril 2017 - 07:08:47

Identifiants

  • HAL Id : tel-01092922, version 1

Citation

Jade Georis Creuseveau. Les Infrastructures de Données Géographiques (IDG) : développement d'une méthodologie pour l’étude des usages.Le cas des acteurs côtiers et de la GIZC en France. Géographie. Université de Bretagne Occidentale, 2014. Français. <tel-01092922>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

757

Téléchargements du document

3868