Croissance urbaine et risque inondation en Bretagne

Janique Valy 1
1 LETG - Rennes - Littoral, Environnement, Télédétection, Géomatique
LETG - Littoral, Environnement, Télédétection, Géomatique UMR 6554
Résumé : L'occupation des plaines inondables par le bâti est un phénomène ancien mais qui s'est fortement accru à la fin du XXème siècle. Les plaines d'inondation françaises ne dérogent pas à cette règle et ce malgré la mise en place de réglementations. La Bretagne a subi ces vingt dernières années plusieurs événements hydroclimatiques exceptionnels qui ont touché de nombreux secteurs urbanisés notamment dans les communes périphériques de Rennes, les centres urbains de l'axe de la Vilaine et ceux du littoral. Cette succession d'événements a déclenché une réflexion sur le risque inondation à l'échelle régionale. Elle a également montré la vulnérabilité de certains espaces urbains, remettant en cause les logiques d'aménagement du territoire, notamment à proximité des agglomérations à forte croissance. Ces extensions urbaines, étudiées à l'échelle communale et infra-communale dans le cadre de cette thèse, s'organisent à partir d'un état initial plus ou moins vulnérable. Elles sont questionnées au regard de la réglementation et des contraintes climatiques. Les secteurs retenus sont donc Quimper et trois communes appartenant à l'agglomération rennaise. Une fois la zone inondable délimitée, la croissance urbaine communale est analysée grâce à une approche historique (implantation et évolution des centres anciens) et par une analyse des croissances urbaines au XXème et XXIème siècles. Cette approche permet ainsi de déterminer les trajectoires communales d'occupation spatiale notamment dans les plaines alluviales. L'analyse permet alors de dégager les logiques de croissance urbaine et de constater l'aggravation du risque. Pour comprendre les trajectoires urbaines dans les secteurs à risque, des projets urbains spécifiques ont été étudiés. Cette analyse permet d'appréhender précisément les enjeux résultants de l'urbanisation mais également de connaître l'attitude des porteurs de projets (en l'occurrence des élus locaux) face à l'inondation qu'elle soit passée ou qu'elle survienne durant la réalisation du secteur urbain. Il en ressort que l'adaptation au risque se traduit souvent par une prise en compte a minima de celui-ci et qu'il n'est que peu intégré dans les projets d'aménagement lors de leur conception ou de leur mise en place
Type de document :
Thèse
Géographie. Université Rennes 2; Université Européenne de Bretagne, 2010. Français. 〈NNT : 2010REN20021〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00624646
Contributeur : Laurence Leroux <>
Soumis le : lundi 19 septembre 2011 - 13:20:55
Dernière modification le : mardi 5 février 2019 - 12:12:26
Document(s) archivé(s) le : dimanche 4 décembre 2016 - 19:01:01

Identifiants

  • HAL Id : tel-00624646, version 1

Citation

Janique Valy. Croissance urbaine et risque inondation en Bretagne. Géographie. Université Rennes 2; Université Européenne de Bretagne, 2010. Français. 〈NNT : 2010REN20021〉. 〈tel-00624646〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1174

Téléchargements de fichiers

12631