Chargement de la vidéo...

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Lien
Intégrer la vidéo

Métriques

Consultations de
la notice

92

Téléchargements du document

28

Terres inconnues, cygnes noirs et unicornes splendides. Réflexions sur l’incertitude extrême en géographie et en aménagement

2015-06-23

Description : Le point de départ de la réflexion est le constat que, dans l’avancement des sciences (de la science de la Grèce ancienne à la mécanique newtonienne, à la thermodynamique, à l’évolutionnisme biologique et à la mécanique quantique… jusqu’à la science moderne des systèmes complexes) une vision incertaine, mais réaliste, du monde a peu à peu pris le dessus. À la lumière de ce fait, pour survivre dans un tel contexte, les stratégies traditionnelles de la cognition et de l’action (basées sur le savoir et la conscience de savoir) deviennent de plus en plus fallacieuses et potentiellement dangereuses et laissent la place à des approches plus conscientes de l’ignorance et des risques qui y sont associés. Dans ce contexte, cette communication souhaite attirer l’attention sur les analyses qui se sont récemment dédiées aux événements dits « extrêmes » (ou, si l’on veut, à des événements hautement rares ou improbables). Elle propose, comme contribution originale, une taxonomie des comportements (cognitifs et d’action) des individus et des sociétés, par rapport à la différente probabilité/possibilité des événements qui nous attendent (ou que nous croyons qui nous attendent, plus ou moins sciemment). Une attention particulière sera portée à la relation entre ce qui vient d’être dit/proposé et la diffusion des connaissances liée aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Sera ainsi analysée la relation avec la réduction de l’« intelligence du risque » et avec l’affaiblissement de l’attention au principe de précaution.


https://hal.archives-ouvertes.fr/medihal-01181628
Contributeur : Estelle Nivault <>
Soumis le : jeudi 30 juillet 2015 - 11:24:33
Dernière modification le : mardi 4 août 2015 - 01:04:50