Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le Revenu (français) de solidarité active et les impensés de la participation: appels d'air

Résumé : Le Revenu de solidarité active (RSA) a été institué en France en 2008.2 En voulant favoriser l'insertion plutôt que l'assistanat, le RSA vise à mettre les personnes en mouvement, les rendre « actives », y compris dans des emplois de second ordre, selon les principes du workfare. Pour recevoir le RSA, chaque personne doit signer un contrat d'insertion et s'engager à respecter certains engagements en matière, par exemple, de formation et de recherche d'emploi. Parallèlement, la participation des bénéficiaires est prévue aux instances d'orientation, aux équipes pluridisciplinaires responsables du traitement des dossiers problématiques et à l'évaluation du dispositif. Or, lors d'une recherche-action que nous avons effectuée pour le Conseil général de la Loire en Région Rhône-Alpes et l'AGASEF3, une association qui accompagne certains allocataires (terme que nous privilégions par rapport à celui de « bénéficiaires »), nous avons constaté que l'application de la loi entraîne un ensemble d'incohérences et d'inutilités.4 Nous revenons dans ce texte sur ces constats, ainsi que sur des voies possibles pour que les impératifs législatifs prennent corps et sens dans la pratique concrète.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02013209
Contributor : Claire Autant-Dorier <>
Submitted on : Sunday, February 10, 2019 - 5:00:30 PM
Last modification on : Tuesday, April 14, 2020 - 3:36:03 PM
Long-term archiving on: : Saturday, May 11, 2019 - 12:44:31 PM

File

Article CREMIS autant jouve.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02013209, version 1

Citation

Claire Autant-Dorier, Elodie Jouve. Le Revenu (français) de solidarité active et les impensés de la participation: appels d'air. Revue du CREMIS, 2014, 7. ⟨halshs-02013209⟩

Share

Metrics

Record views

36

Files downloads

32