Le concept de concept

Résumé : Parler de "concept" revient obligatoirement aussi à produire du concept. Il s'agit donc ici d'appliquer à l'intitulé de la rubrique la démarche qu'elle est censée recouvrir. Le concept, en son principe, est une opération complexe qu'on peut elle-même expliquer; il ne va aucunement de soi et l'on aura d'ailleurs des conceptions plus ou moins divergentes du concept, ainsi que des modes différents de conceptualisation. Ce dernier point, surtout, mérite qu'on s'y arrête un peu. Conceptualiser suppose une mise en mots ou, plus exactement, de faire fonctionner cette capacité de langage propre à l'homme qui fonde sa connaissance du monde au sens strict, même lorsqu'il ne la verbalise pas. Il faut ici rompre avec ce que notre conscience immédiate nous indique pour saisir que ce n'est pas l'objet désigné qui explique le mot, mais au contraire le mot qui rend compte de l'objet désigné. Certes, les mots paraissent adaptés aux choses et, par exemple, on en conclura facilement-à tort-qu'on apprend à parler à un enfant en lui faisant valoir cette étroite correspondance. Pourtant, les mots ne sont jamais des étiquettes qu'on poserait sur des choses et nous devons nous en réjouir, car ceci nous permet précisément de penser et pas seulement d'associer des impressions. On peut affirmer qu'à travers le mot, nous "causons" le monde: en parlant, nous introduisons des rapports de causalité.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01973417
Contributor : Jean-Claude Quentel <>
Submitted on : Tuesday, January 8, 2019 - 12:06:13 PM
Last modification on : Thursday, February 7, 2019 - 3:39:58 PM
Long-term archiving on : Tuesday, April 9, 2019 - 4:05:57 PM

Files

Le concept.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01973417, version 1

Collections

Citation

Jean-Claude Quentel. Le concept de concept. Rebonds, CREAI Bretagne, 1991. ⟨halshs-01973417⟩

Share

Metrics

Record views

32

Files downloads

24