Les transformations des comportements politiques au prisme de l’e-pétitionnement : Potentialités et limites d’un dispositif d’étude pluridisciplinaire

Résumé : S’appuyant sur la base d’un site de pétitions en ligne relative à plus de 15 000 pétitions qui ont récolté près de 3,8 millions de signatures, cet article montre que l’usage d’une telle source permet de dépasser certaines des apories des méthodes classiques d’étude des actions de mobilisations, notamment en passant de l’étude des déclarations de comportement à l’étude des comportements réels et en pouvant travailler une variété de mobilisations, mais aussi qu’une telle étude se heurte à une difficulté commune aux travaux sur les big data issus de l’Internet : l’absence d’une collecte supervisée aux fins de la recherche qui induit un ensemble de difficultés de traitement. Il invite dès lors à dépasser ces difficultés, d’une part en jouant du recoupement des données inédites issues de la base (horodatage, présence de commentaires…), et d’autre part en éclairant ces données par d’autres méthodes classiquement utilisées en sciences sociales (entretiens, questionnaires, etc.).
Type de document :
Article dans une revue
Réseaux, Lavoisier, 2017, 2017/4 (204), pp.97-131. 〈10.3917/res.204.0097〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01577546
Contributeur : Philippe Gambette <>
Soumis le : samedi 26 août 2017 - 09:08:37
Dernière modification le : dimanche 27 août 2017 - 01:01:11

Identifiants

Collections

Citation

Jean-Gabriel Contamin, Thomas Léonard, Thomas Soubiran. Les transformations des comportements politiques au prisme de l’e-pétitionnement : Potentialités et limites d’un dispositif d’étude pluridisciplinaire. Réseaux, Lavoisier, 2017, 2017/4 (204), pp.97-131. 〈10.3917/res.204.0097〉. 〈halshs-01577546〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

49