Forger sa volonté ou s’exprimer : les usages socialement différenciés des pratiques physiques et sportives enfantines

Résumé : Cet article s’intéresse aux usages socialement différenciés des pratiques physiques et sportives enfantines. À partir d’une enquête par entretiens auprès d’une trentaine de familles, l’objectif consiste à étudier le rôle du corps dans la différenciation sociale des enfants. L’article se centre plus particulièrement sur les parents des classes moyennes et favorisées. Les données permettent de distinguer deux groupes qui expriment des conceptions du corps, de l’enfance et de l’éducation relativement antagonistes. De manière générale, les familles de technocrates et de techniciens du premier groupe, valorisent le dépassement de soi et la réalisation de performances. Les familles de médiateurs et d’intellectuels du second groupe, privilégient le développement psychomoteur des enfants dans des activités non compétitives. Ce dernier groupe comprend cependant trois familles de technocrates qui se distinguent de celles du premier groupe par leur proximité avec la culture légitime. Ainsi, les stratégies parentales en matière d’activités physiques et sportives renvoient tout autant à la position sociale des familles, qu’à leur style de vie et leurs pratiques culturelles.
Type de document :
Article dans une revue
Sociologie, Presses Universitaires de France, 2016, 7 (4)
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01496840
Contributeur : Julien Bertrand <>
Soumis le : lundi 18 février 2019 - 08:55:05
Dernière modification le : lundi 18 février 2019 - 08:55:05

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01496840, version 1

Citation

Christine Mennesson, Julien Bertrand, Martine Court. Forger sa volonté ou s’exprimer : les usages socialement différenciés des pratiques physiques et sportives enfantines. Sociologie, Presses Universitaires de France, 2016, 7 (4). 〈halshs-01496840〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

456