L’organisation institutionnelle d’une économie de la pauvreté. L’expérience des individus sans domicile dans la France contemporaine

Marine Maurin 1 Pascale Pichon 2
2 équipe4
CMW - Centre Max Weber
Résumé : À l’appui d’une enquête sociologique conduite auprès d’individus pris en charge dans des institutions d’hébergement ou dans des logements dits « adaptés », cet article interroge l’expérience institutionnelle du dénuement économique. La description diachronique et synchronique du maillage institutionnel de protection sociale, de mise à l’abri et d’encadrement de l’argent des personnes sans domicile permet tout d’abord de spécifier les configurations d’aide. Les paradoxes pratiques et moraux de l’aide encadrée sont ensuite analysés à partir de l’expérience vécue des acteurs sociaux formant un ensemble de situations typiques. Fondée sur l’art des négociations, cette économie de la pauvreté dévoile sa fragilité.
Type de document :
Article dans une revue
Les études sociales, Société d'économie et de sciences sociales, 2016, L’intelligence de la pauvreté. Usages de l’argent et des ressources en milieu populaire (XIXe-XXe siècles) 2 (164), pp.209-229
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01451119
Contributeur : Marine Maurin <>
Soumis le : mardi 31 janvier 2017 - 16:33:09
Dernière modification le : mercredi 28 novembre 2018 - 11:49:31

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01451119, version 1

Citation

Marine Maurin, Pascale Pichon. L’organisation institutionnelle d’une économie de la pauvreté. L’expérience des individus sans domicile dans la France contemporaine . Les études sociales, Société d'économie et de sciences sociales, 2016, L’intelligence de la pauvreté. Usages de l’argent et des ressources en milieu populaire (XIXe-XXe siècles) 2 (164), pp.209-229. 〈halshs-01451119〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

300