" Se faire violence " : la socialisation et les conditions de formation au métier de footballeur

Résumé : L'article repose sur une enquête de type socio-ethnographique associant entretiens et observations réalisés à l'intérieur d'un centre de formation au football professionnel de l'un des principaux clubs français. Il permet une analyse de la socialisation d'apprentis footballeurs qui, âgés de 12 à 19 ans, sont insérés dans une structure particulièrement enveloppante. Celle-ci prend en charge une grande partie de leur existence de manière directe ou indirecte (dont l'apprentissage sportif et scolaire, la gestion des corps, et l'hébergement pour une partie d'entre eux). L'étude permet de montrer que si les apprentis mobilisent les termes du " plaisir " et de la " passion " pour évoquer leur engagement, leur apprentissage est également structuré par l'inculcation de dispositions ascétiques à la résistance physique et psychologique et qu'il fait ainsi de l'acceptation de la " violence sur soi " une condition de l'accès au métier.
Type de document :
Article dans une revue
Esporte e sociedad, 2010, pp.1-22
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00952551
Contributeur : Julien Bertrand <>
Soumis le : jeudi 27 février 2014 - 09:44:24
Dernière modification le : mercredi 28 novembre 2018 - 11:50:35

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00952551, version 1

Citation

Julien Bertrand. " Se faire violence " : la socialisation et les conditions de formation au métier de footballeur. Esporte e sociedad, 2010, pp.1-22. 〈halshs-00952551〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

232