Des garçons qui n'entrent pas dans le jeu de la compétition sportive : les conditions familiales d'une atypie de genre

Résumé : Dans cet article, les auteurs analysent la construction du rapport au sport au sein de la famille et son rôle dans la construction du genre durant l'enfance. Plus récisément, ils étudient le cas, minoritaire, de garçons qui restent à distance de la compétition sportive. L'analyse permet de dégager les conditions familiales de cette distance, alors que le goût pour la compétition constitue un attribut central de la " masculinité hégémonique ". La démonstration se construit en trois temps : cette absence d'engagement sportif est solidaire d'investissements artistiques et de sociabilités mixtes, même si ces garçons restent soumis à des injonctions ambivalentes à cet égard ; ce rapport au sport s'inscrit dans des styles de vie situés en des lieux différents de l'espace social ; la genèse de cette distance au sport prend sens au regard de l'économie des relations au sein des familles.
Type de document :
Article dans une revue
Recherches familiales, Union nationale des associations familiales (UNAF), 2014, pp.85-96
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00949687
Contributeur : Julien Bertrand <>
Soumis le : jeudi 20 février 2014 - 09:51:10
Dernière modification le : mercredi 28 novembre 2018 - 11:50:32

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00949687, version 1

Citation

Julien Bertrand, Court Martine, Mennesson Christine. Des garçons qui n'entrent pas dans le jeu de la compétition sportive : les conditions familiales d'une atypie de genre. Recherches familiales, Union nationale des associations familiales (UNAF), 2014, pp.85-96. 〈halshs-00949687〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

464