La collaboration environnementale transfrontalière, constituante d'un front écologique ? Limites et perspectives des mises en réseau des espaces protégés alpins

Résumé : Les parcs nationaux alpins font partie de l'EUROPARC (Fédération des parcs naturels et nationaux d'Europe), réunissant 400 parcs dispersés dans trente-sept pays européens. Ils sont, en outre, associés à Alparc (Réseau Alpin des Espaces Protégés, créée en 1995) chargé de l'application de la Convention Alpine (rédigée par la CIPRA et l'UICN à la demande du Conseil de l'Europe en 1988, signée le 7 décembre 1991 à Strasbourg et ratifiée par les Etats alpins). Cet article propose d'analyser les politiques de coopération transfrontalière entre espaces protégés dans l'arc alpin, questionnant la fonctionnalité transfrontalière de structures fondamentalement nationales. Existe-t-il une réelle fonctionnalité et finalité à ces coopérations transfrontalières ? La mise en réseau des espaces protégés alpins peut-elle s'apparenter à un front écologique et quelles en seraient les modalités de fonctionnement ? En tout état de cause, si le front écologique dans les Alpes prend des formes singulières, la mise en réseau peut contribuer à en délimiter les caractéristiques.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/halsde-00956358
Contributor : Christine Maury Referent Hal Edytem <>
Submitted on : Thursday, March 6, 2014 - 12:21:32 PM
Last modification on : Thursday, January 11, 2018 - 6:20:38 AM

Identifiers

  • HAL Id : halsde-00956358, version 1

Collections

Citation

Lionel Laslaz. La collaboration environnementale transfrontalière, constituante d'un front écologique ? Limites et perspectives des mises en réseau des espaces protégés alpins. L'Espace Politique, EA 2076 HABITER - Université de Reims Champagne-Ardenne, 2010, 18p. ⟨halsde-00956358⟩

Share

Metrics

Record views

123