De l'invisibilité des géomorphosites à la révélation géopatrimoniale

Résumé : Les géomorphosites occupent une place importante dans les inventaires géopatrimoniaux, suscitant l'intérêt des acteurs locaux dans le cadre de projet de valorisation territoriale. Cependant, nombre de sites échappent à ce processus car ils sont recouverts d'un masque d'avisibilité, néologisme dont cet article interroge les contours. Le jeu d'écrans s'interposant entre l'objet et l'observateur relève : 1) d'une invisibilité originelle comme dans le cas des cavités souterraines ; 2) d'une invisibilité perceptive qui occulte tout ou partie du site ; 3) du masque du pittoresque qui dissimule l'intérêt primitif de l'objet ; 4) de l'usage masquant voire de la disparition complète du site. La révélation géopatrimoniale devient alors indispensable afin de rendre accessible et intelligible le géopatrimoine concerné, et ainsi permettre de prendre conscience de la (ou des) valeur(s) patrimoniale(s) de ces biens.
Type de document :
Article dans une revue
Géocarrefour - Revue de géographie de Lyon, Association des amis de la revue de géographie de Lyon, 2012, 87 (3-4), pp. 171-186
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/halsde-00868157
Contributeur : Christine Maury <>
Soumis le : mardi 1 octobre 2013 - 10:29:13
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:20:38

Identifiants

  • HAL Id : halsde-00868157, version 1

Collections

Citation

Nathalie Cayla, Fabien Hoblea, Vincent Biot, Michel Delamette, Anne Guyomard. De l'invisibilité des géomorphosites à la révélation géopatrimoniale. Géocarrefour - Revue de géographie de Lyon, Association des amis de la revue de géographie de Lyon, 2012, 87 (3-4), pp. 171-186. 〈halsde-00868157〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

205