Les aménagements et structures anthropiques de la grotte Chauvet - Pont-d'Arc : apport d'une approche intégrative géomorpho-archéologique

Résumé : Les recherches menées au sein de la grotte Chauvet ont souligné le caractère exceptionnel de cette cavité tant d'un point de vue préhistorique, paléontologique que géomorphologique. D'essence disciplinaire, celles-ci ont apporté des informations de premier ordre sur les panneaux ornés, les occupations humaines et animales, l'évolution de la cavité et leur cadre chronologique. Néanmoins, différents éléments du paysage souterrain (amas, alignement de blocs, objets déplacés, os plantés), bien qu'ils aient retenu très tôt l'attention des chercheurs, avaient peu fait l'objet de recherche spécifique jusqu'à ces dernières années. Le croisement des regards géomorphologiques et archéologiques a permis de mettre en avant le caractère culturel de ces éléments du paysage ainsi que différents types d'aménagement de la cavité (bassins, marches). Les résultats des travaux menés sur trois structures anthropiques de la grotte Chauvet (Cactus, Panneaux Rouges, bassins du Cierge) sont présentés ici. L'accent est mis sur les développements méthodologiques qui ont été nécessaires pour discriminer, sur des critères objectifs, le caractère naturel ou anthropique des structures étudiées. L'approche géomorphologique couplée aux relevés cartographiques et relevés 3D a aidé à déterminer les processus morphogéniques ou anthropiques nécessaires à leur construction. L'approche archéologique permet, quant à elle, de contextualiser ces structures en regard des objets pariétaux, préhistoriques et paléontologiques présents dans la cavité. Ces premiers résultats soulignent que la grotte Chauvet possède, en dehors des oeuvres pariétales, de nombreux témoignages anthropiques inscrits dans le paysage souterrain de la cavité. Ces témoignages offrent un nouveau regard sur l'appropriation de la grotte par les Hommes de la préhistoire. L'étude des aménagements et de structures anthropiques de la grotte Chauvet permet de poser une nouvelle dimension à l'approche géomorphologique telle qu'elle est appliquée dans cette cavité : celle de vecteur de connaissance sur des actes intentionnels, pensés et construits des Hommes de la Préhistoire. La géomorphologie porte ici une dimension sociale et culturelle.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Coordinateurs : Jean Jacques Delannoy, Stephane Jaillet, Benjamin Sadier. Karsts, Paysages et Préhistoire, Collection Edytem n°13, Collection Edytem, p.43-62, 2012
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/halsde-00747891
Contributeur : Christine Maury <>
Soumis le : vendredi 2 novembre 2012 - 16:09:44
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 09:56:10

Identifiants

  • HAL Id : halsde-00747891, version 1

Citation

Jean-Jacques Delannoy, Jean-Michel Geneste, Stéphane Jaillet, Elisa Boche, Benjamin Sadier. Les aménagements et structures anthropiques de la grotte Chauvet - Pont-d'Arc : apport d'une approche intégrative géomorpho-archéologique. Coordinateurs : Jean Jacques Delannoy, Stephane Jaillet, Benjamin Sadier. Karsts, Paysages et Préhistoire, Collection Edytem n°13, Collection Edytem, p.43-62, 2012. 〈halsde-00747891〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

269