Populations de marmotte, fluctuations climatiques et activités cynégétiques au Tardiglaciaires dans le Vercors

Résumé : Les sites tardiglaciaires (13 000 à 10 000 ans avant J.-C.) du massif du Vercors, situés actuellement dans l'étage montagnard, se caractérisent par une exploitation préférentielle de la Marmotte alpine (Marmota marmota). Ce phénomène de " chasseurs de marmotte ", mis en évidence, il y a près d'un siècle, par Hippolyte Müller a, plus tard, été confirmé par de nombreux travaux. Cette chasse spécialisée avait pour objectif l'acquisition de fourrure, de viande et probablement de graisse, destinées à une exportation et à une consommation différée. De plus, cette activité, focalisée sur un petit gibier, intervenait juste avant l'hibernation de la Marmotte, c'est-à-dire lors de son optimum de rentabilité. La réalisation d'un programme de datation par le radiocarbone de la Marmotte, confronté aux données isotopiques, palynologiques, paléo-environnementales et culturelles, a permis de démontrer que l'exploitation de la Marmotte était fortement tributaire de la dynamique végétale et de l'évolution de la limite supérieure de la forêt, elles-mêmes soumises aux fluctuations climatiques du Tardiglaciaire.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/halsde-00745308
Contributor : Christine Maury <>
Submitted on : Thursday, October 25, 2012 - 11:43:48 AM
Last modification on : Friday, September 6, 2019 - 12:44:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : halsde-00745308, version 1

Collections

Citation

Christophe Griggo, Ingrid Gay, Gilles Monin. Populations de marmotte, fluctuations climatiques et activités cynégétiques au Tardiglaciaires dans le Vercors. 8èmes Rencontres du patrimoine naturel en Rhône-Alpes, Oct 2010, Grenoble, France. p.110-119. ⟨halsde-00745308⟩

Share

Metrics

Record views

405