De l'art pariétal à ses contextes : de nouveaux outils d'enregistrement et de mise en réseau des informations

Résumé : Les techniques récentes de relevé des manifestations graphiques préhistoriques utilisent essentiellement les outils infographiques et la numérisation 3D au service de l'enregistrement et de la compréhension des tracés, parfois aussi de son support. Aujourd'hui, l'étude de l'art pariétal fait face à une multiplication de données en s'ouvrant toujours plus à de nombreux champs de recherche contribuant à la connaissance globale des manifestations graphiques dans leur contexte (chronologique, spatial, environnemental, conservatoire, etc), avec un regard considérant de plus en plus le site dans son ensemble. Les études menées dans la grotte Chauvet par une équipe pluridisciplinaire illustrent cette complexité. La mise en relation et l'intégration d'autres types d'information liées à cet art pariétal, qu'elles soient d'ordre archéologique, chronologique, environnemental, ou simplement spatial n'est cependant pas évidente, qu'elle se traduise par des outils tels qu'une base de données ou bien par des modèles tridimensionnels "augmentés". Comment gérer les informations de natures diverses (archéologiques, paléoenvrionnementales, conservatoires, géologiques...), les changements d'échelles (de l'échantillon analysé au site dans sa globalité), les confronter et les mettre en relation à des fins d'analyse (cadre chronologique, contexte géologique...) ? A travers la présentation de quelques outils mis en oeuvre sur des sites représentatifs avec des contraintes et des angles d'approches différents (grottes Chauvet-Pont d'Arc, Orgnac, Blanchard, art rupestre de Cerdagne), quelques pistes se dégagent afin de dresser un bilan des possibilités offertes par les nouvelles technologies afin de stocker et d'intégrer les données à leur contexte : base de données relationnelles spatialisées, insertion d'objets dans des modèles 3D pour la visualisation et la topométrie. Au-delà des techniques de mise en oeuvre de ces outils, nous montrerons en quoi la mise en lien de données 3D fournit une aide précieuse à l'analyse grâce à la modélisation de données (structures sédimentaires, remontage d'éléments archéologiques dans leur contexte...). Ces prototypes ouvrent des perspectives de développement technologique qui offrent de meilleures possibilités de visualisation et d'interrogation, tout en constituant une aide heuristique au test de nouvelles hypothèses.
Document type :
Conference papers
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/halsde-00662607
Contributor : Christine Maury <>
Submitted on : Tuesday, January 24, 2012 - 3:20:49 PM
Last modification on : Thursday, January 31, 2019 - 11:56:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : halsde-00662607, version 1

Citation

Elisa Boche, Stéphane Jaillet, Benjamin Sadier, Catherine Cretin, Jean-Jacques Delannoy, et al.. De l'art pariétal à ses contextes : de nouveaux outils d'enregistrement et de mise en réseau des informations. MADAPCA ( Micro-Analyses et Datations de l'Art Préhistorique dans son Contexte Archéologique), Nov 2012, Paris, France. ⟨halsde-00662607⟩

Share

Metrics

Record views

368