Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Conference papers

La fluorose osseuse dans l’arc volcanique campanien pendant l’époque romaine : une approche pluridisciplinaire appliquée l’étude des sépultures à crémation

Résumé : L’exposition chronique à une charge trop élevée de fluor peut être à l’origine d’une fluorose osseuse qui se traduit par un alourdissement en même temps qu’une fragilisation du squelette. En dehors des contaminations liées aux activités industrielles ou professionnelles, cette pathologie est principalement liée à une surcharge en fluor des eaux de boisson dont les causes les plus fréquentes sont les éruptions et le dégazage des systèmes volcaniques. Par conséquent, les zones volcaniques sont souvent le siège d'une fluorose endémique. Les sites archéologiques de Cumes et Pompéi, dans l’arc volcanique campanien, ont livré un grand nombre de sépultures secondaires à crémation de la période romaine (IIe siècle av. J.-C. – Ier siècle apr. J.-C.). Des observations anthropologiques réalisées en amont de cette étude ont montré que plusieurs tombes individuelles de Cumes se caractérisaient par une masse osseuse anormalement élevée alors que dans un contexte géographique et chronologique comparable tel celui de Pompéi, cette anomalie ne se retrouvait pas. Du point de vue paléopathologique, les atteintes liées à la fluorose peuvent ressembler à celles d’autres pathologies, ce qui impose un diagnostic différentiel, d'autant plus crucial dans notre corpus d’étude que les dents, qui en cas de fluorose présentent des défauts de l'émail, ne sont en général pas conservées, et que les os ont été fragmentés et déformés par l'exposition au feu du bûcher. Nous proposons ici une approche pluridisciplinaire associant les macro-observations pathologiques et des analyses archéométriques. La mise en place d’un protocole paléopathologique se fonde sur l'examen de douze zones anatomiques du squelette pour lesquelles sont notées la présence ou l'absence de lésions. Les méthodes utilisées pour l’analyse du fluor sont la spectrométrie d’émission atomique de plasma induit par laser (LIBS) et les analyses par faisceau d'ions PIXE (Particle Induced X-ray Emission) et PIGE (Particle Induced Gamma-ray Emission). Les résultats préliminaires confirment l'association fréquente de lésions squelettiques très probablement dues à la fluorose et de concentrations élevées en fluor chez les habitants de Cumes. La comparaison entre Cumes et Pompéi permettra de discuter les stratégies d’approvisionnement et de consommation des eaux de boisson (nappe phréatique vs citernes recueillant les eaux de pluie) ainsi que la relation entre ces populations et leur environnement. Cette étude s'inscrit dans le cadre d'un projet novateur visant à faire émerger une réflexion dans le domaine de l'écotoxicologie historique.
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03532417
Contributor : Eliza Orellana-González Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, January 18, 2022 - 2:51:38 PM
Last modification on : Tuesday, May 3, 2022 - 10:30:05 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03532417, version 1

Citation

Eliza Orellana-González, Sacha Kacki, Henri Duday, Stéphan Dubernet, Yannick Y. Lefrais, et al.. La fluorose osseuse dans l’arc volcanique campanien pendant l’époque romaine : une approche pluridisciplinaire appliquée l’étude des sépultures à crémation. Colloque du Groupe des paléopathologistes de langue française (GPLF), Mar 2021, Paris, France. ⟨hal-03532417⟩

Share

Metrics

Record views

34