Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Entre vulnérabilités et résilience : Analyse de la ville en période de crise sanitaire

Résumé : Au moment d’écrire ces lignes et de présenter cette analyse, cela fait un an que la crise sanitaire du Covid-19 a affecté et affecte encore nombre de territoires à l’échelle internationale. Dès les premiers mois de sa propagation, le coronavirus est apparu comme un sujet éminemment géographique permettant de traiter tour à tour des thématiques aussi variées que celles des risques, des aléas, des densités démographiques, des migrations – quelles soient internationales ou pendulaires -, des frontières, de la circulation et des modes de transports, des problématiques environnementales et écologiques ou encore, de la localisation des activités économiques. Véritable « leçon de géographie humaine » , cette crise sanitaire internationale d’une ampleur inégalée dans les pays développés depuis la grippe espagnole, a favorisé malgré elle, l’émergence de nombreuses analyses portant sur les territoires en période de crise sanitaire. A travers le prisme de la géographie, notre présentation s’inscrit dans la lignée d’une myriade d’études et de travaux plus ou moins récents ayant établi un lien entre la pandémie et l’organisation socio-spatiale des territoires. Afin de contribuer au mieux à ces recherches, la présente production s’attache à développer trois réflexions principales en montrant avant tout que l’épidémie internationale de coronavirus a mis en exergue plusieurs vulnérabilités territoriales en commençant par les difficultés directement liées aux villes. Selon nous, ces vulnérabilités doivent être analysées au regard des fonctionnalités urbaines. A ce titre, si les théories et modèles urbains relatifs au zoning de Le Corbusier semble aujourd’hui largement dépassés en faveur d’une approche urbaine plus holistique, elles permettent néanmoins de fixer un point de départ en précisant que la ville est avant tout le lieu d’imbrication de quatre fonctions principales à savoir : le fait de travailler, de se loger, de circuler et de se divertir. Ce croisement fonctionnel peut être envisagé comme une grille de lecture concernant les effets territoriaux de la crise sanitaire. En ce sens, nous tâcherons dans cette présentation d’analyser les effets de la crise sanitaire sur les fonctions urbaines en faisant le choix de se focaliser plus précisément sur les évolutions des lieux de travail et des logements et en mobilisant deux notions fortes en géographie à savoir : la notion de vulnérabilités et celle de résilience.
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03450460
Contributor : Mathilde VIGNAU Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, November 26, 2021 - 9:07:29 AM
Last modification on : Thursday, January 27, 2022 - 12:18:01 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03450460, version 1

Collections

Citation

Mathilde Vignau, Anne-Catherine Chardon. Entre vulnérabilités et résilience : Analyse de la ville en période de crise sanitaire. Pandémies et formes de la ville – 2ème partie, Conseil Scientifique de Perfectionnement de l'ESPI, ESPI2R, Feb 2021, Paris, France. ⟨hal-03450460⟩

Share

Metrics

Record views

33