Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

« Un aveugle peut-il refuser de voir le jour ? Optique, critique sociale et cécité à la fin du règne de Louis XV »

Résumé : En 1771 est publié, prétendument à Londres chez Jean Nourse, et à Paris chez les Marchands de Nouveautés, un petit opus de 84 pages intitulé L’Aveugle qui refuse de voir. D’abord anonyme, son auteur est par la suite présenté comme étant Cerfvol, ou le Chevalier de Cerfvol, dont l’identité est aujourd’hui encore objet de débats. Cet ouvrage, que L’Année littéraire qualifie la même année de conte philosophique, s’attache à réfuter le préjugé selon lequel « un aveugle ne refuse pas de voir le jour ». Nous souhaiterions montrer comment ce texte s’inscrit dans l’histoire et la philosophie de la chirurgie oculaire à l'Âge classique et aux Lumières, et, à travers une critique optique de la société et du pouvoir, interroge le statut de maladie à traiter que vient d’acquérir la cécité.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03381251
Contributor : Marion Chottin Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Saturday, October 16, 2021 - 10:09:06 AM
Last modification on : Tuesday, January 4, 2022 - 6:49:24 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03381251, version 1

Citation

Marion Chottin. « Un aveugle peut-il refuser de voir le jour ? Optique, critique sociale et cécité à la fin du règne de Louis XV ». « Optique et Lettres : une herméneutique critique du réel », Florent Libral, Sep 2021, Toulouse, France. ⟨hal-03381251⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles