Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Contribution relative des flux de contaminants particulaires et dissous dans le Gier

Résumé : L’originalité de cette action était de proposer des bilans de flux de contaminants (métaux, produits pharmaceutiques, hormones, pesticides) à partir de prélèvements intégratifs de la fraction particulaire (piège à particules) et de la fraction dissoute (échantillonneurs intégratifs passifs de type DGT pour les métaux et de type POCIS pour les contaminants organiques). Cette approche a été mise en application sur le Gier sur une période d’un an (avril 2017-avril 2018). L’obtention des données de concentrations en contaminants, intégrées dans le temps, dans les fractions dissoutes et particulaires a permis de proposer un bilan robuste des flux pour un large panel de contaminants à l’échelle d’une année sur ce site, à proximité de la confluence avec le Rhône. Nous avons ainsi montré que les flux annuels de mercure (Hg) étaient de l’ordre de 326 à 356 g/an, et que ces flux s’expliquaient principalement par la fraction particulaire (69 à 75%). Pour l’arsenic (As), les flux annuels sont bien plus élevés (240 à 260 kg/an), et en revanche, ces flux sont transportés principalement dans la fraction dissoute (80 à 82%). A titre d’exemple, nous avons montré que les flux de pesticides comme l’atrazine ou le diuron étaient principalement sous forme dissous (99%). L’analyse d’autres substances comme des médicaments ou hormones, a aussi montré que les contributions des flux étaient principalement sous forme dissoute (e.g. 92%, paracétamol), particulaire (e.g. 99% progestérone) ou équilibrées entre ces deux fractions (e.g. cortisone). Ces résultats montrent qu’à l’échelle du Gier, les flux annuels de certains contaminants peuvent être tout aussi élevés, voire plus, dans la fraction dissoute que dans la fraction particulaire. Ces résultats ne doivent pas être généralisés puisque ce suivi original s’est déroulé en grande partie sur l’année 2017, année la plus sèche pour le Gier ces dix dernières années. Ces travaux suggèrent toutefois qu’il serait intéressant de déployer ce type d’approche sur d’autres affluents majeurs du Rhône. Ils permettent également de donner des premières indications sur les contaminants les plus pertinent à suivre dans la fraction dissoute de certains grands affluents du Rhône ou à l’aval du bassin.
Document type :
Reports
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03293153
Contributor : Bertrand Morandi Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, July 20, 2021 - 5:36:57 PM
Last modification on : Monday, January 31, 2022 - 8:34:39 AM
Long-term archiving on: : Thursday, October 21, 2021 - 7:01:46 PM

File

OSR5_AxeC_ActionC3.1_Rapport_f...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-03293153, version 1

Citation

Aymeric Dabrin, Hugo Delile, Baptiste Mathon, Marie Bretier, Lysiane Dherret, et al.. Contribution relative des flux de contaminants particulaires et dissous dans le Gier. [Rapport de recherche] INRAE. 2021. ⟨hal-03293153⟩

Share

Metrics

Record views

23

Files downloads

13