Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

« Bonum commune divinius est quam bonum unius. Le collège de la Sorbonne et sa bibliothèque, place et rôle dans l’Université de Paris au XIVe siècle »

Résumé : Le collège de Sorbonne, ouvert par Robert de Sorbon vers 1257 est doté d’une bibliothèque mise à la disposition des socii du collège, dès la fin du XIIIe siècle. Cette bibliothèque est constituée de deux fonds distincts : la libraria communis, contenant, enchaînés, les usuels du collège, nécessaires au travail de tous, et la parva libraria, le fonds disponible au prêt. L’histoire de la bibliothèque n’est cependant pas figée : cet article a pour objet de présenter et d’analyser les transformations qui affectent les collections du collège dans le premier tiers du XIVe siècle. Les sources du XIVe siècle sont d’ailleurs les plus abondantes et permettent de connaître la réforme (renovatio) que subit alors la bibliothèque. Cette réforme, qui se revendique comme utile au « bien commun », quel sens faut-il lui donner ? La renovatio revêt diverses formes : elle concerne avant tout le registre de prêt et le catalogue de la libraria communis. Cette dernière voit sa nature et sa fonction changer. Elle devient une bibliothèque de référence qui offre un panorama aussi complet que possible du savoir élaboré et transmis par l’Université. Ces transformations paraissent révélatrices d’une renovatio plus profonde touchant aux pratiques intellectuelles en cours au collège de Sorbonne. Tout un faisceau d’indices conduit à conclure à une large ouverture du collège aux membres de l’Université, qu’il s’agisse des méthodes intellectuelles (une disputatio spécifique, la sorbonique, organisée au sein du collège mais à laquelle participent les autres membres de la faculté) ou des instruments pour les acquérir (les manuscrits), le collège tend à se placer au cœur même de la faculté de théologie.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03278652
Contributor : Claire Angotti Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, July 5, 2021 - 5:55:40 PM
Last modification on : Thursday, October 14, 2021 - 1:10:07 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03278652, version 1

Collections

Citation

Claire Angotti. « Bonum commune divinius est quam bonum unius. Le collège de la Sorbonne et sa bibliothèque, place et rôle dans l’Université de Paris au XIVe siècle ». Les collèges séculiers, A. Sohn et J. Verger, Dec 2008, Paris, France. pp.91-105. ⟨hal-03278652⟩

Share

Metrics

Record views

18