Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les transferts des migrants améliorent-ils l'inclusion financière dans les pays récipiendaires ?

Résumé : Cet article analyse l’impact des transferts de fonds des migrants sur l’inclusion financière. Nous utilisons différentes variables d’inclusion financière et l’analyse porte sur un large panel de 111 pays sur la période 2004-2017. Les résultats obtenus à l’aide des modèles à effets fixes et sur panel dynamique suggèrent que les transferts de fonds des migrants améliorent l’inclusion financière des pays récipiendaires. Par ailleurs, l’impact de ces transferts sur l’inclusion financière est non linéaire, car ils sont plus efficaces dans les pays où le système financier est peu performant. Cet effet de seuil est confirmé lorsque l’endogénéité des transferts de fonds est prise en compte à l’aide de l’estimateur des GMM system et la relation non linéaire est estimée par la méthode PTR (Panel Threshold Regres-sion)
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03127399
Contributor : Isabelle Celet Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, February 1, 2021 - 2:56:06 PM
Last modification on : Tuesday, January 4, 2022 - 6:28:46 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03127399, version 1

Collections

Citation

Chrysost Bangake, Jude Eggoh. Les transferts des migrants améliorent-ils l'inclusion financière dans les pays récipiendaires ?. Région et Développement, L'Harmattan, 2020, 51, pp.115-132. ⟨hal-03127399⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles