Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Le modèle anglais dans Sans famille et En famille

Résumé : Hector Malot pourrait apparaître comme le représentant d’un certain réalisme français, aujourd’hui démodé, à l’univers et aux références étroitement hexagonaux. Sans famille (1878) et En famille (1893), ces classiques de la littérature de jeunesse rescapés d’une vaste production romanesque tombée dans l’oubli, attestent qu’il n’en est rien. De manière plus authentique que dans des feuilletons comme L’Auberge du monde dont le cosmopolitisme est de pacotille, où les États-Unis sont une Amérique d’opérette qui transforme, d’un coup de baguette magique, les révolutionnaires de 1848 en rois du pétrole pennsylvanien, la référence anglaise est au cœur de ces deux romans destinés à une lecture familiale. Décrit comme l’héritier de Balzac et l’émule d’Émile Zola, Malot montre, surtout, dans Sans famille et En famille, qu’il est un lecteur attentif de Charles Dickens, l’écrivain à la carrière triomphale de part et d’autre de la Manche et de l’Atlantique. De plus, la référence anglaise nourrit le sens de ses deux récits. Sous leur apparence de mélodrame mâtiné de conte de fée, ceux-ci sont traversés par les échos de réalités et de débats contemporains : débuts d’une économie mondialisée, question de la répartition des territoires et des richesses dans un contexte impérialiste, avenir incertain d’une France humiliée en 1870, éventualité d’une hégémonie (anglo-)saxonne. Loin de souscrire à l’idée d’une loi d’airain du déterminisme racial, Hector Malot met les Français à l’école des Anglo-Saxons et, dans les happy ends de Sans famille et En famille, il réunit Français et Anglais dans des scènes de bonheur familial. Il représente ainsi un monde idéal où le rapprochement des nations et des cultures dessine un horizon optimiste.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03111749
Contributor : Isabelle Guillaume Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, January 15, 2021 - 3:43:20 PM
Last modification on : Thursday, August 25, 2022 - 1:45:50 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03111749, version 1

Citation

Isabelle Guillaume. Le modèle anglais dans Sans famille et En famille. Francis Marcoin. Hector Malot et le métier d’écrivain, Éditions Magellan & Cie, pp.64‑84, 2008. ⟨hal-03111749⟩

Share

Metrics

Record views

60