Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Étude pilote des relations entre manifestations psychotiques et environnement de résidence

Résumé : Cet article aborde les déterminants des troubles psychotiques à travers l’étude des manifestations psychotiques « atténuées » (ou schizotypie quantitative) ; manifestations plus fréquentes que les troubles constitués (telle que la schizophrénie) mais rarement identifiés et pris en charge alors qu’ils impactent la qualité de vie. Si les déterminants individuels de ces troubles « atténués » sont plutôt bien connus, l’impact des déterminants contextuels (caractéristiques sociales, urbanistiques) des lieux de vie sur leur présence ou leur intensité n’a, par contre, pas encore été étudié. Les relations entre contexte de résidence et schizophrénie ont, en revanche, fait l’objet de recherches spécifiques. A partir de données recueillies auprès de 255 adultes résidant dans trois quartiers de la commune de Créteil, cette étude s’intéresse aux relations entre les représentations (dont l’étendue) du quartier de résidence, les caractéristiques (socio-démographiques et urbanistiques) du quartier et les scores de schizotypie.
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03106228
Contributor : Thierry Feuillet Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, January 19, 2021 - 2:30:29 PM
Last modification on : Friday, April 29, 2022 - 10:13:22 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 20, 2021 - 6:10:51 PM

File

Longo-et-al_RFST_2020.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-03106228, version 1

Citation

Antoine Longo, Hélène Charreire, Myriam Baron, Thierry Feuillet, Baptiste Pignon, et al.. Étude pilote des relations entre manifestations psychotiques et environnement de résidence. Revue francophone sur la santé et les territoires, hypotheses.org, 2020. ⟨hal-03106228⟩

Share

Metrics

Record views

123

Files downloads

75