Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

S’aimer dans l’autre monde : exorcismes numériques au Japon

Résumé : Au Japon, certains jeux vidéos (appelés otome games) permettent aux femmes d’avoir une relation amoureuse dans l’autre monde. Dans ces jeux de simulation, l’avatar de la joueuse est une jeune fille qui se fait écraser par une voiture puis se réveille dans un au-delà de cauchemar : un lycée rempli d’âmes en peine condamnées à poursuivre leurs études, études au cours desquelles – progressivement – ces âmes perdent leur personnalité et leur mémoire, avant de disparaître. Certains étudiants morts se révoltent contre ce système de décérébration et reproduisent le comportement des fantômes qui, dans les pièces de nô, refusent de lâcher prise et s’accrochent à leurs désirs, incapables de couper les liens qui les enchaînent au monde phénoménal. Assimilant l’histoire d’amour à un rituel d’exorcisme, ces jeux de simulation confrontent les utilisatrices à des doubles-injonctions contradictoires qui, de façon métaphorique, reproduisent celles que la société contemporaine japonaise impose aux générations actuelles. Se pourrait-il que les otome games soient des outils au service d’une forme de renonciation ? Introduisant les utilisatrices dans un environnement post-mortem simulé, les jeux japonais semblent en effet leur permettre de transposer sur un purgatoire numérique la mort sociale à laquelle la société les condamne tout en leur offrant les moyens de conjurer cette forme de damnation. L’amour d'un mort pourra-t-il les sauver ?
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03088846
Contributor : Agnes Giard <>
Submitted on : Sunday, December 27, 2020 - 11:56:07 AM
Last modification on : Tuesday, December 29, 2020 - 3:25:50 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03088846, version 1

Citation

Agnès Giard. S’aimer dans l’autre monde : exorcismes numériques au Japon. Valérie Robin-Azevedo. [Im]matérialités de la mort, Editions CNRS, pp.119-126, 2020, 978-2-271-13134-8. ⟨hal-03088846⟩

Share

Metrics

Record views

25