Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

« Juge si je suis bien tes lois » - Houdar de La Motte et Boileau

Résumé : Boileau est indéniablement pour Houdar de La Motte une figure d’autorité paradoxale et polémique, mais constante. La Motte construit sa propre autorité institutionnelle et législatrice, notamment au sein de l’Académie française. Mais Boileau incarne aussi une certaine forme de jugement critique, fondé sur l’autorité des « exemples », que le chef de file des Modernes remet en cause : c’est un aspect bien connu de la Querelle des Anciens et des Modernes, qui a contribué au durcissement de la figure de Boileau, en Ancien, gardien du bon et du grand goût. Toutefois, Boileau reste lui-même un « exemple » pour La Motte, une autorité poétique qui lui permet de le rallier à la cause des Modernes et l’aide à penser sa propre conception de la poésie.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03030192
Contributor : Christelle Bahier-Porte <>
Submitted on : Sunday, November 29, 2020 - 9:24:10 PM
Last modification on : Wednesday, February 24, 2021 - 1:06:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03030192, version 1

Citation

Christelle Bahier-Porte. « Juge si je suis bien tes lois » - Houdar de La Motte et Boileau. Delphine Reguig; Christophe Pradeau. La figure de Boileau. Représentations, institutions, méthodes (XVIIe-XXIe siècle), Sorbonne Université Presses, p.135-147, 2020. ⟨hal-03030192⟩

Share

Metrics

Record views

24