HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Information, politique et bibliothéconomie dans l’Europe du XVIIe siècle : aux origines de la Bibliothèque Mazarine

Résumé : Mazarin est définitivement établi en France à partir de 1639. Pendant les années 1642-1643, après la mort de Richelieu puis de Louis XIII, en même temps qu'il accède au rang de premier et principal ministre, il s'adjoint les services du savant Gabriel Naudé et entreprend l'édification quasiment ex nihilo d'une bibliothèque dont le volume sera sans équivalent en Europe occidentale 1 , une bibliothèque correspondant à trois ambitions, chacune lui donnant un visage particulier. D'abord une bibliothèque savante encyclopédique et universelle, qui sera ouverte au public, dans les faits à un public savant mais en théorie, selon le principe plus anciennement formulé par Naudé, à tout homme, de quelque condition, qui en ferait la demande 2. Ensuite un instrument de documentation politique, propre à éclairer l'action des hommes, et en particulier de ceux qui sont en charge de la conduite de l'État : Gabriel Naudé (1600-1653) fut non seulement bibliothécaire et bibliographe, mais aussi penseur politique, conseiller en communication de Mazarin, et un spécialiste de ce que nous n'appelons pas encore les médias 3. Enfin une collection de livres rares : sa dimension bibliophilique lui confère, dans le palais, un statut équivalent à celui des collections de peinture, d'antiques ou de pierres précieuses du cardinal : un trésor, objet de curiosité, de délectation et d'ostentation, mais un trésor dont, justement, la vocation publique et l'utilité politique assureront la distinction des autres collections du palais Mazarin, et en quelque sorte garantiront la pérennité. Ces trois visages sont conjoints, au sens où une seule et même collection de livres dessert ces trois formes d'usage et d'ambition. La collection est une et unifiée, y compris sur le plan de son organisation spatiale. Et seuls quelques rares livres ont échappé à son économie 4. Cette communication a volontairement été pensée dans le cadre d'une session consacrée au bâtiment bibliothécaire et à la place de la bibliothèque dans la cité. Notre propos est de montrer comment le projet bibliothécaire de Mazarin fut à la fois et indissolublement une entreprise documentaire, institutionnelle et architecturale. Il repose en effet sur : la constitution d'une collection de ressources à vocation publique ; l'édification d'un bâtiment à la fois ad hoc, mais aussi « parlant » ; la détermination d'un cadre juridico-administratif. Et il s'agit sans doute de la première bibliothèque en France à manifester ab ovo, dans ses intentions et dans sa réalisation, cette triple ambition. Aussi voulons nous montrer ce qui, dans la manière dont la collection a été 1 La seule bibliothèque qui semble au milieu du XVII e siècle pouvoir lui être comparée pour la taille (entre 40 000 et 56 000 volumes) est celle du duc de Wolfenbüttel, mais il s'agit d'une collection princière, dont le développement initié au XVI e siècle a bénéficié d'une continuité à la fois dynastique et de moyen. 2
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03012308
Contributor : Yann Sordet Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, November 18, 2020 - 2:51:12 PM
Last modification on : Tuesday, November 23, 2021 - 1:52:01 PM
Long-term archiving on: : Friday, February 19, 2021 - 7:55:26 PM

Files

SORDET_SavoirsPouvoirs.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03012308, version 1

Collections

Citation

Yann Sordet. Information, politique et bibliothéconomie dans l’Europe du XVIIe siècle : aux origines de la Bibliothèque Mazarine. Yves Lehmann. Savoir/Pouvoir : les bibliothèques, de l'Antiquité à la modernité, Brepols, p. 285-301, 2018, 978-2-503-58380-8. ⟨hal-03012308⟩

Share

Metrics

Record views

34

Files downloads

31