Skip to Main content Skip to Navigation
Preprints, Working Papers, ...

Triche et signalement sur Strava : analyse des stratégies discursives et des positionnements énonciatifs à l'oeuvre dans le contrôle de la performance sportive

Résumé : Notre communication pour ce colloque “Sport, culture matérielle et culture populaire” s’intéresse à l’application mobile et réseau social sportif Strava, principalement utilisé(e) par les coureurs à pied et les cyclistes. Créée en 2009, elle rassemble aujourd’hui plus de 50 millions d’utilisateurs du monde entier, appelés « stravistes ». Outre le suivi et l’analyse des performances individuelles, Strava offre la possibilité de partager ses sorties et ainsi de se comparer aux autres membres. Les sportifs qui se prêtent au jeu peuvent recevoir des récompenses virtuelles. Pour obtenir un KOM/QOM (King ou Queen of the Mountain) ou un CR (record de course), ils doivent réaliser le meilleur temps sur un segment. Les segments « sont des portions de route ou de sentier créées et éditées par les membres, où les athlètes peuvent concourir [...] ». Cette course aux segments, qui se convertit en une compétition acharnée entre les utilisateurs, pousse certains à enfreindre les règles. En l’absence de juge ou d’arbitre, des phénomènes de triche surviennent : tandis que des coureurs à pied enregistrent leur course à vélo, des cyclistes utilisent des moyens de locomotion motorisés. La triche donne naissance à un sentiment de méfiance chez certains membres, qui suspectent, signalent ou dénoncent des cas de tricherie aux autres. Un vif débat émerge bien au-delà du réseau social, sur d’autres plateformes en ligne. Notre objectif est d’étudier la mise en mots de la triche et les différentes stratégies discursives à l’œuvre dans le contrôle de la performance sportive. Nous nous inscrivons dans l’axe du colloque de la sociabilité, en nous intéressant de près aux espaces numériques qui gravitent autour de Strava et qui hébergent des discours sportifs. Nous montrons comment les phénomènes de triche et de signalement étendent le contrôle de la performance sportive individuelle au contrôle de la performance d’autrui. Pour ce faire, nous nous appuyons sur un corpus de données extraites de blogs, de forums, de réseaux sociaux et de sites dédiés au sport. Ces données sont d’une part, des publications (posts sur Facebook, tweets sur Twitter) et des articles divers, d’actualité sportive, relatifs au matériel technique, et d’autre part, des commentaires. A quelques reprises également, nous faisons référence aux résultats d’un questionnaire que nous avons créé, adressé aux utilisatrices et utilisateurs de Strava. Celui-ci les interrogeait aussi bien sur leurs pratiques et leurs usages de l’application, que sur leur position à propos de la triche et des signalements.
Document type :
Preprints, Working Papers, ...
Complete list of metadata

Cited literature [8 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02947229
Contributor : Matthieu Bach <>
Submitted on : Wednesday, September 23, 2020 - 5:56:45 PM
Last modification on : Friday, June 11, 2021 - 9:23:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02947229, version 1

Citation

Jade Pétrault, Julien Longhi, Carine Duteil-Mougel, Matthieu Bach, Jonathan Weber, et al.. Triche et signalement sur Strava : analyse des stratégies discursives et des positionnements énonciatifs à l'oeuvre dans le contrôle de la performance sportive. 2020. ⟨hal-02947229⟩

Share

Metrics

Record views

640

Files downloads

1251