Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Chapitre 10 / Le Front National et l’union européenne. La radicalisation comme continuité

Résumé : La critique de l’Union européenne constitue une ligne doctrinale stable du programme du FN depuis la fin des années 1980. La nouvelle équipe de direction menée par Marine Le Pen inscrit ainsi son opposition à Bruxelles dans une continuité avec l’héritage du passé. Ce discours de dénonciation s’est néanmoins durci ces dernières années, à partir de la revendication d’une sortie de l’euro notamment. Or ce durcissement peut également être réinscrit dans une continuité de pratiques au sein du FN. Il vient pérenniser des usages de l’arène européenne et de sa critique comme outils de la lutte politique nationale mis en place par les dirigeants du FN depuis vingt ans. En restant radicale, la critique frontiste de l’Europe s’adapte à un nouveau contexte au sein du système partisan pour continuer à permettre aux acteurs FN de gagner à la fois en visibilité, en crédibilité et en distinction, ainsi qu’à maintenir la cohésion au sein du parti.
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02893935
Contributor : Odile Hennaut <>
Submitted on : Wednesday, July 8, 2020 - 4:14:19 PM
Last modification on : Friday, February 12, 2021 - 10:26:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02893935, version 1

Collections

Citation

Emmanuelle Reungoat. Chapitre 10 / Le Front National et l’union européenne. La radicalisation comme continuité. Sylvain Crépon; Alexandre Dézé; Nonna Mayer. Les faux-semblants du Front national, Les presse de Science Po., pp.225-246, 2015, 978-2-72461-812-9. ⟨hal-02893935⟩

Share

Metrics

Record views

44