Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

L’enfant abandonné comme figure de la concupiscence dans l’opuscule de Bénigne Lordelot "De la charité qu’on doit exercer envers les pauvres enfants trouvés" (1706)

Résumé : Siècle de saint Augustin, le xviie siècle est aussi celui de la concupiscence. Conséquence du péché originel, elle permet d’éclairer les désordres moraux et sociaux dont elle est la cause indirecte. Lordelot, né en 1639, avocat au parlement de Dijon, puis au Grand Conseil, l’évoque pour expliquer l’abandon d’enfant. En faisant de l’enfant abandonné la figure exemplaire d’un mal incurable que, sans la grâce divine, il est impossible de combattre, il contribue à donner au rigorisme augustinien un nouveau prolongement.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02891302
Contributor : Base Des Publications Scientifiques <>
Submitted on : Monday, July 6, 2020 - 7:32:49 PM
Last modification on : Friday, January 22, 2021 - 11:04:03 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-02891302, version 1

Collections

Citation

Patricia Touboul. L’enfant abandonné comme figure de la concupiscence dans l’opuscule de Bénigne Lordelot "De la charité qu’on doit exercer envers les pauvres enfants trouvés" (1706). Florence Magnot-Ogilvy; Janice Valls-Russell. Enfants perdus, enfants trouvés : dire l'abandon en Europe du XVIe au XVIIIe siècle, Classiques Garnier, pp.177-189, 2015. ⟨hal-02891302⟩

Share

Metrics

Record views

10