Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Article USEK 2018 Les smartphones, objets numériques personnels connectés, au cœur de la question éducative

Résumé : Les smartphones, objets numériques personnels connectés, au coeur de la question éducative USEK-22 février 2018 Faire face à une transformation majeure ? L'équipement personnel en smartphone devient un standard de l'ensemble de la population et concerne désormais les jeunes dès le début de l'adolescence, voire avant. C'est donc muni d'un "appareil" électronique personnel relié constamment à un réseau d'échange et de circulation de l'information que chaque personne évolue et agit dans le monde d'aujourd'hui. Les jeunes sont mis en situation de devoir accepter ces objets techniques désormais proposés, voire imposés par leurs parents. En s'emparant de ces objets, ils s'emparent aussi d'un potentiel nouveau d'information et de communication jamais atteint à ce jour. L'appropriation par les adolescents et les jeunes adultes impressionne le monde éducatif, du primaire au supérieur. Leurs habiletés d'usage dépassent souvent celles des adultes, dans le même temps, leurs réelles compétences sont souvent parcellaires et contextualisées (Dauphin, 2013). Face à ce constat, on peut légitimement s'interroger sur les pratiques réelles des jeunes, sur la place qu'ils donnent à l'apprentissage scolaire dans ces pratiques et plus généralement sur la manière dont ils construisent leurs usages. Le corollaire de ces évolutions est plus globalement la question de la responsabilité éducative, Un cadre pour penser une rupture technologique Quand Marcel Mauss (Mauss, 1924) parle de "fait social total", il exprime la manière dont la société est "envahie" par certains faits, humains ou techniques. Ces faits concernent en premier lieu les individus. Ils transforment aussi l'organisation sociale et les institutions. Utiliser ce concept pour analyser la manière dont les objets numériques s'insèrent dans la vie en société semble aujourd'hui pertinent en regard de leur omniprésence aussi bien auprès des individus que des institutions. L'analyse de la technique et de la science proposée par Gaston Bachelard indique que nous assistons à un basculement, celui des inventions phénoménotechniques. La science qui initialement tente d'expliquer le monde développe de plus en plus des connaissances qui provoquent, par la technique, la transformation de ce monde. Le développement de l'informatique est un écho récent et remarquable de cette analyse. Les objets sont des construits humains qui transforment, "augmentent" la société et l'humain. La science informatique construit un monde et en même temps fourni des outils pour le "voir" différemment. Les débats sur la puissance de la science, son avenir et surtout son potentiel de transformation de l'humain amènent Jacques Ellul (1988) à en questionner le sens. Le risque de déshumanisation lui semble important et il renvoie donc aux humains et pas seulement aux scientifiques et politiques la nécessité d'une prise de conscience des évolutions en cours. Son propos est à mettre en contraste avec ceux de Ray Kurtzweil (Kurtzweil, 2005) pour qui l'humain, grâce à la science et à la technique, pourrait devenir "immortel" ou au moins dépasser ses limites humaines.
Complete list of metadata

Cited literature [15 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02876156
Contributor : Bruno Devauchelle <>
Submitted on : Saturday, June 20, 2020 - 6:23:42 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:31 PM

Files

Smartphone jeunes Liban USEK 2...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02876156, version 1

Collections

Citation

Bruno Devauchelle. Article USEK 2018 Les smartphones, objets numériques personnels connectés, au cœur de la question éducative. Technology and Society: Mutations, Progress and Reactions, Feb 2018, Jounieh, Liban. ⟨hal-02876156⟩

Share

Metrics

Record views

47

Files downloads

31