Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

L' “informel”, ou la forme-arabesque dans la musique d'Ahmed Essyad

Résumé : Compositeur marocain élève de Max Deutsch, Essyad fera sienne, dès ses débuts, la pensée musicale de la Seconde école de Vienne avec toute la rigueur formelle qui la caractérise. Cependant, Essyad s’est aussitôt préoccupé d’intégrer des éléments musicaux de sa culture d’origine, malgré le grand écart entre les deux univers musicaux. D’une telle conjonction stylistique naîtra chez lui une conception de la forme qui donne l’impression d’être comme relâchée – telles les improvisations orales – mais qui n’en consiste pas moins dans son unité. Pour saisir une telle pensée de la forme dans la musique d'Essyad, on fera appel au modèle de l’arabesque, forme plastique qui justement procède par prolifération et s’entremêle dans le foisonnement des éléments déployés, forme tout aussi erratique que contenue.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02875473
Contributor : Anis Fariji <>
Submitted on : Friday, June 19, 2020 - 5:05:45 PM
Last modification on : Sunday, June 21, 2020 - 3:29:44 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02875473, version 1

Citation

Anis Fariji. L' “informel”, ou la forme-arabesque dans la musique d'Ahmed Essyad. Muriel Joubert; Denis Le Touzé. Foisonnements et proliférations en musique, 3, Presses universitaires de Lyon, pp.83-105, 2020, Mélotonia, 978-2-7297-1218-1. ⟨hal-02875473⟩

Share

Metrics

Record views

33