Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

"Quelles perceptions les chefs d'établissement ont-ils des évolutions des missions pédagogiques des professeurs documentalistes à l'ère du numérique ?"

Résumé : Introduction Nous proposons d'examiner les missions des professeurs documentalistes à travers le regard des chefs d'établissements (CE). Le CE est un intellectuel qui manage des intellectuels dans l'établissement public local d'enseignement (EPLE), lieu d'animation d'intelligence collective. Nous reprenons le questionnement d'A. Bouvier (2012) sur les rôles des CE, entre traduction et traducteur, qui permet le transfert entre les situations managériales et les cultures professionnelles. Les CE rencontrés ont une vision différenciée du numérique, par leur pratique avancée acquise lors d'une formation universitaire en management des organisations scolaires. Le CE pilote l'EPLE avec une composante numérique aux multiples facettes (plateformes, administration, équipement, formation, ressources). Si les évolutions, les révolutions du numérique ont modifié l'éducation aux médias et à l'information, par exemple, ces transformations ont pu affecter les modalités d'intervention des professeurs documentalistes (Menard 2011, Cordier 2012) : quelles perceptions en auront ces CE ? Les EPLE sont des organisations qui se différencient par la nature (établissement d'enseignement général, professionnel ou mixte), la taille, la localisation (centre-ville, urbain, péri-urbain ou rural), l'histoire et la culture. Elles sont à relier à la personnalité des CE, leur parcours et aux relais qu'ils trouvent parmi les personnels. De plus les activités « managériales » des CE semblent être contrastées selon les caractéristiques sociologiques des usagers de l'établissement (élèves et parents d'élèves), voire les spécificités des autorités locales de tutelle (Attarça, Chomienne, 2013). Leurs parcours constituent également des variables du « management » (Barrère 2013). La création des EPLE s'inscrit avec la mise en oeuvre de la décentralisation et, de fait, dans la loi d'orientation de 1989. Cette loi a confié d'importantes prérogatives au CE, qui assume la fonction d'animateur d'équipes pédagogique et administrative ; autrefois, un rôle administratif lui était confié, le positionnant au coeur du pouvoir décisionnel : il organise, préside et coordonne les conseils de classe, de discipline et d'administration. Le travail de pilote du CE est défini à partir de l'ensemble des réunions et instances qui sont de son ressort. Cette réforme modifie le rapport entre les CE et les personnels, en donnant aux premiers un droit de regard sur les pratiques professionnelles et une responsabilité explicite dans la mobilisation des équipes. Ce rôle pédagogique confié aux CE vient bousculer l'autonomie et les pratiques pédagogiques des enseignants. C'est en fonction des objectifs pédagogiques, au travers d'un projet d'établissement, que les CE accomplissent toutes leurs tâches et si certaines apparaissent « administratives » ou « financières », elles peuvent, en réalité, influer sur l'enseignement. C'est toute une série d'actes et de décisions qui organise l'enseignement pour un collectif, et qui identifie in fine une « politique pédagogique » (Hassani, Meuret, 2001) (Obin, 2007). « Ils ont un pouvoir plus grand que les autres acteurs sur le système éducatif et surtout sur le climat, la culture, le fonctionnement de leur établissement. Il importe qu'ils sachent et osent mettre en place les institutions internes, les formes de négociation, les démarches de projet, les modalités d'évaluation les plus propice au développement professionnel des enseignants. Il est juste de faire de l'établissement un levier de professionnalisation. Encore faut-il qu'il soit dirigé dans cet esprit… » (Perrenoud, 1994). Le CE régule des activités des personnels dans cet écosystème de l'éducation.
Complete list of metadata

Cited literature [21 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02573936
Contributor : Fabienne Lancella <>
Submitted on : Thursday, May 14, 2020 - 3:56:44 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:34:32 PM

File

Actes-Congres-LancellaMartin_p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02573936, version 1

Collections

Citation

Fabienne Lancella, Thérèse Martin. "Quelles perceptions les chefs d'établissement ont-ils des évolutions des missions pédagogiques des professeurs documentalistes à l'ère du numérique ?". 10e Congrès des Enseignants Documentalistes de l'Education Nationale, Oct 2015, Limoges, France. ⟨hal-02573936⟩

Share

Metrics

Record views

71

Files downloads

37