Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Culture informationnelle, culture numérique, tensions et relations

Résumé : L’apparition à partir de novembre 2000 en France de certifications informatique et internet (B2i et C2i) dans le monde scolaire et universitaire a mis en évidence la place prise par ces technologies issues du numérique. Entérinant l’importance d’une culture numérique qui serait en train d’émerger et à laquelle il faudrait former, les responsables éducatifs ont associé, voire assimilé, des compétences informationnelles aux référentiels proposés. Émerge ainsi l’hypothèse que la culture informationnelle serait une composante d’une culture plus englobante : la culture numérique. 2Cependant l’analyse de l’ensemble de ces propositions institutionnelles amène à s’interroger sur les conceptions de leurs auteurs quant à la culture numérique et la culture informationnelle. Le ministère de l’Éducation nationale a développé deux types de référentiels : l’un transversal (école, collège, lycée, licence), l’autre spécifique à des métiers (master dans 5 domaines). D’autres équipes [1] [1] http:// www. numericulture. org ont abordé les choses de manière transversale à tous les niveaux d’enseignement et en particulier pour le niveau master. 3Ces oppositions de points de vue invitent à étudier plus précisément les référentiels proposés. Quelle place y est donnée à la dimension informationnelle par rapport à la dimension numérique ? Quelle importance est accordée à la spécificité des métiers dans la définition de tels référentiels représentatifs des attentes du monde professionnel, dans les domaines de l’informationnel et du numérique ? Plus généralement, il s’agit de poser la question de la culture et de son évolution. Autrement dit, les cultures informationnelles et numériques sont-elles indépendantes l’une de l’autre et dans quelle mesure s’intègrent-elles à une culture « générale » ? Il s’agit évidemment dans ce questionnement de dépasser la seule question de l’enseignement des compétences informationnelles ou numériques pour interroger la définition même de ces deux dimensions de la culture. 4Dans un premier temps, nous discuterons les définitions respectives des cultures informationnelle et numérique pour ensuite interroger les référentiels retenus, tenter d’exprimer la place donnée à ces deux dimensions culturelles spécifiques et se demander ce que le développement des technologies apporte comme changement à la culture, considérée de façon plus générale. Pour ce faire, nous nous baserons dans un premier temps sur la définition de la culture qui est « ce qui, dans le milieu, est dû à l’homme » (Herskovits, 1950), ce qui nous conduira à considérer essentiellement la culture de l’individu comme le fruit de ses interactions avec son milieu.
Complete list of metadatas

Cited literature [32 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02542762
Contributor : Jean-François Cerisier <>
Submitted on : Thursday, April 16, 2020 - 2:34:48 PM
Last modification on : Saturday, April 18, 2020 - 1:41:59 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02542762, version 1

Collections

Citation

Bruno Devauchelle, Hervé Platteaux, Jean-François Cerisier. Culture informationnelle, culture numérique, tensions et relations. Les Cahiers du numérique, Lavoisier, 2009, Penser la culture informationnelle, 5 (3), pp.51-69. ⟨hal-02542762⟩

Share

Metrics

Record views

11