Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Traces. Critique de l’Aufklärung et “temps des fantômes” chez Adorno

Résumé : De ce texte, Adorno est la figure centrale, et non pas exclusive : cherchant à situer la spécificité de la critique généalogique à laquelle Adorno soumet l’histoire de la raison par rapport aux démarches comparables, mais irréductiblement singulières, qui s’observent chez Lévinas et Derrida, on a également voulu considérer ce qui inscrit ces trois auteurs dans une opposition commune à Hegel et à Heidegger.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02530188
Contributor : Odile Hennaut <>
Submitted on : Thursday, April 2, 2020 - 5:45:15 PM
Last modification on : Friday, April 3, 2020 - 1:54:33 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02530188, version 1

Collections

Citation

Gilles Moutot. Traces. Critique de l’Aufklärung et “temps des fantômes” chez Adorno. Institut d'études lévinassiennes - Collection : Cahiers d'études lévinassiennes, ISSN 1565-5512 ; 9; [présenté par Carinne Brenner et Gilles Hanus]. Philosopher ?, Institut d'études lévinassiennes, pp.77-130, 2010, 978-2-86432-610-6. ⟨hal-02530188⟩

Share

Metrics

Record views

14