Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Perceptions et représentations sociales du risque de submersion marine (DIGUE 2020 ) sur le littoral de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur

Résumé : Un des risques importants qui touche la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) est le risque de submersion marine par tempête ou rupture de digue (DREAL PACA 2014). Ce risque constitue une vulnérabilité du territoire, étant donné l’enjeu représenté par une population de PACA habitant en majorité près des côtes, ainsi que l’importance du tourisme et des résidences secondaires dans cette Région. Les études dans d’autres régions côtières françaises montrent que les habitants côtiers perçoivent (ou non) un risque de submersion marine et adoptent (ou non) des stratégies de protection face à ce risque, ou attendent de l’Etat ou des collectivités territoriales des dispositifs de protection (Rey-Valette et al., 2012 ; Poumadère et al. 2015). Par conséquent, le point de vue de la population, les représentations et implications des habitants face à ces phénomènes sont maintenant clairement reconnus comme élément important dans la gestion des risques côtiers, que ce soit dans la phase de prévention des risques ou de comportement en cas de crise. En effet, si pendant longtemps, une approche cognitive du risque a prévalu (Joffe, 2003), mesurant l’influence des variables psychologiques sur la perception du risque, et soulignant l’éventuel écart entre « experts » et « novices », l’approche du risque sous l’angle des représentations sociales développée ces dernières années, a ouvert une nouvelle perspective en posant le risque comme socialement construit et partagé. Dans ce sens, n’importe quel groupe concerné a une connaissance, sa connaissance du risque, qui doit être étudiée, car intervenant, en donnant du sens aux comportements, dans la réflexion, et la gestion du risque. Ce regard élargi sur le risque prend ainsi en compte non seulement les aspects cognitifs, mais aussi les aspects émotionnels et conatifs de la perception du risque. Appliquée à la situation méditerranéenne, il est clair que tout au long de l’histoire de l’occupation humaine des côtes méditerranéennes, les communautés locales ont cumulé des savoirs sur le comportement de ces territoires et de gestion sur les risques qui y sont présents. Considérant que les cadres actuels de gestion de risque et prise de décision se basent sur des connaissances expertes souvent soumises à des seuils d’incertitude plus ou moins ouverts à la connaissance publique, le partage et la co-construction des savoirs entre les différents groupes impliqués devient centrale pour la réussite de la gestion des différents types de risques qui touchent le littoral. En plus, avec l’installation plutôt récente de nouvelles populations, on peut s’interroger sur la transmission de ces savoirs relatifs aux risques côtiers, et d’un « savoir habiter » adapté à cet environnement particulier (Robert & Melun, 2016). En d’autres termes, existe-t-il une « culture du risque submersion marine » sur le littoral de la Région PACA, et est-elle partagée de manière égale dans différents localités ou dans différents groupes d’habitants ? La recherche qui débute au printemps 2017 par un état de l’art approfondi, propose par la suite une enquête par approche qualitative et quantitative auprès de différents échantillons de la population littorale sur les perceptions et les représentations du risque de submersion marine, de la perception de l’efficacité des mesures de protection et des possibles comportements d’adaptation individuels, ainsi que des facteurs influençant ces perceptions, comme par exemple des variables socio-démographiques ou psychologiques comme l’attachement au lieu, la confiance placée dans les interlocuteurs, ou l’attitude générale par rapport à la relation homme-environnement (Schleyer-Lindenmann et al. 2016). Cette enquête s’appuiera sur une variété de types de recueil de données et bénéficie d’un étroit échange interdisciplinaire avec des spécialistes de sciences naturelles comme les géologues ou ingénieurs, notamment de l’IRSTEA (Institut national de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture).
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

Cited literature [8 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02528047
Contributor : Raquel Bertoldo <>
Submitted on : Tuesday, April 7, 2020 - 11:57:07 AM
Last modification on : Wednesday, June 16, 2021 - 12:38:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02528047, version 1

Citation

Pierre Dias, Raquel Bertoldo, Alexandra Schleyer-Lindenmann, Marie-Laure Trémélo, Anne Tricot. Perceptions et représentations sociales du risque de submersion marine (DIGUE 2020 ) sur le littoral de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Colloque ARPEnv : Modes d'habiter et sensibilités environnementales émergentes, Sep 2017, Rennes, France. ⟨hal-02528047⟩

Share

Metrics

Record views

65

Files downloads

18