Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Types de qualification et parcours professionnels des diplômé∙e∙s en sciences du sport. L’exemple des diplômé∙e∙s (2010‐2014) de la faculté des sciences du sport de Strasbourg

Résumé : Les facultés des sciences du sport ont progressivement diversifié leur offre de formations, notamment en introduisant des formations professionnelles. Cette professionnalisation de l’offre de formation facilite-t-elle l’insertion professionnelle dans le secteur des activités physiques et sportives ? Suffit-elle à pourvoir les diplômé·e·s des compétences requises par les employeurs dans ces secteurs d’activité ? Cette dernière question se pose particulièrement dans le domaine d’emploi de l’intervention en activités physiques et/ou sportives où des qualifications spécifiques – brevets fédéraux ou d’état – constituent parfois des prérequis indispensables. À l’inverse, certain·e·s étudiant·e·s cherchent à consolider leur formation spécifique en activités physiques et sportives avec des qualifications hors du domaine strictement sportif (en management, ressources humaines, commerce de gros et de détail, nutrition, kinésithérapie, etc.). Les parcours de formation dans l’enseignement supérieur – comme les doubles diplômes ou les parcours combinant plusieurs types de qualification – facilitent l’accès à l’emploi dans une forme d’adéquation formation-emploi qu'il convient de questionner. Les niveaux et types de diplômes pèsent-ils sur l’insertion professionnelle ? Existe-t-il d’autres facteurs, extra-scolaires, déterminant une insertion professionnelle satisfaisante ? L’engagement bénévole dans l’encadrement des activités sportives au sein d’associations par exemple constitue-t-il un facteur favorisant l’insertion professionnelle voire à plus long terme les évolutions de carrière ? C’est à ces questions que nous prétendons répondre à travers une recherche locale menée en 2016 qui s’appuie sur des enquêtes quantitatives et qualitatives. Les diplômé·e·s de la faculté des sciences du sport de 2010 à 2014, titulaires de diplôme de niveau bac+2 (DEUST ) à bac+5 (master) ont en effet été interrogé·e·s. Au final, les résultats reposent sur le traitement statistique de 448 questionnaires diplômé·e·s et sur 103 questionnaires renseignés par les employeurs de ces étudiant·e·s diplômé·e·s. Les résultats s’appuient aussi sur l’analyse de contenu thématique des entretiens semi-directifs téléphoniques réalisés auprès de 60 diplômé·e·s. Un complément d’enquête qualitative sera mené au cours du 1er trimestre 2019 pour étoffer les données empiriques concernant les parcours dans l’emploi de ces diplômé·e·s. En combinant des techniques de recueil de données quantitatives et qualitatives (Mahlaoui, 2015), nous nous attachons non seulement à relever les propriétés objectives des diplômé·e·s (caractéristiques des diplômes, situation d’emploi), mais aussi à prendre en compte les subjectivités des acteurs·rices, qui permettent d’éclairer les choix – ou les non choix – des orientations de formation et les chemins individuels d’accès aux emplois.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

Cited literature [18 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02486409
Contributor : Adeline Rege <>
Submitted on : Thursday, February 20, 2020 - 11:05:22 PM
Last modification on : Monday, November 16, 2020 - 9:58:08 AM
Long-term archiving on: : Thursday, May 21, 2020 - 5:32:34 PM

File

islandora_85626.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02486409, version 1

Collections

Citation

Anne Benoit, Sandrine Knobe, Lilian Pichot. Types de qualification et parcours professionnels des diplômé∙e∙s en sciences du sport. L’exemple des diplômé∙e∙s (2010‐2014) de la faculté des sciences du sport de Strasbourg. CEREQ Echanges, 2019. ⟨hal-02486409⟩

Share

Metrics

Record views

52

Files downloads

104