Skip to Main content Skip to Navigation

Echapper à l’emprise commerciale entre « les boîtes »

Résumé : L’architecture commerciale s’est largement développée depuis plusieurs décennies sous la forme d’espaces insulaires privés, présentant une multipolarisation de l’offre et générant des entre-deux difficiles à traiter et à intégrer dans le paysage. Cet article propose d’identifier la qualification des limites des commerces dans leur relation à leur contexte urbain limitrophe, en les abordant comme générateurs de milieux ambiants spécifiques sur leurs abords et sous l’angle de leur emprise sur la ville. Cette réflexion est abordée sur la base de recherches menées sur les espaces attenants aux équipements commerciaux de grande envergure « plaqués » sur des terrains plats. Dans ces investigations, il ne s’agit pas d’analyser les démarcations foncières, les formes spatiales ou le tracé des aménagements privés et publics, mais de porter une attention particulière aux façons dont les entre-deux sont pratiqués et perçus, comment l’expérience et les effets sensibles formés dans ces lieux évoluent dans le temps, comment les espaces publics urbains sont altérés par les variations d’emprise du commerce ou comment ces interstices permettent d’échapper aux rayonnements des activités commerçantes. C’est à travers l’environnement sensible et plus spécifiquement, les ambiances sonores et lumineuses que nous proposons d’approcher les situations de l’entre-deux. Trois interfaces entre les milieux commerciaux privés et le contexte avoisinant du pôle de commerces et de loisirs de Vaulx-en-Velin sont identifiées : « creux capturant », « intervalle féerique » et « submersion routière ». Cette démarche permet d’analyser les effets d’implantation de ces plates-formes économiques sur le contexte proche, et de définir des espaces de projet concernant leurs relations aux tissus urbains et aux paysages environnants.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02474323
Contributor : Sylvie Laroche <>
Submitted on : Tuesday, February 11, 2020 - 11:58:57 AM
Last modification on : Thursday, February 13, 2020 - 1:06:08 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-02474323, version 1

Collections

Citation

Sylvie Laroche. Echapper à l’emprise commerciale entre « les boîtes ». Cahiers thématiques, École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille, 2018, La plaine, le plat, le plan , pp.123-134. ⟨hal-02474323⟩

Share

Metrics

Record views

15