, ainsi que des bornes inférieures du cardinal maximal d'un d-extensible dans le cas d'un graphe biparti quelconque et dans le cas d'un arbre. Des cas particuliers ont été résolus, les grilles, les cycles et certaines classes d'arbres comme les homards. Si le graphe biparti contient des sommets forcés, nous avons montré comment déterminer un d-extensible optimal pour Si d ??(G) /2. Nous avons également montré que pour les graphes bipartis, Nous avons proposé une caractérisation des stables extensibles et des d-extensibles dans les graphes bipartis

, Pour les graphes bipartis quelconques, le problème est encore ouvert. C'est aussi le cas dans les arbres si d > 1

. Références,

E. L. Robert, M. Aldred, and . Plummer, On matching extensions with prescribed and proscribed edge sets ii, Discrete mathematics, vol.197, pp.29-40, 1999.

C. Bentz, M. Costa, C. Picouleau, B. Ries, and D. D. Werra, d-transversals of stable sets and vertex covers in weighted bipartite graphs, Journal of Discrete Algorithms, vol.17, pp.95-102, 2012.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00969156

M. Sebastian, W. Cioaba, and . Li, The extendability of matchings in strongly regular graphs. the electronic journal of combinatorics, vol.21, pp.2-34, 2014.

M. Costa, C. Picouleau, and D. De-werra, Minimal graphs for matching extensions, Journal of Combinatorial Optimization, 2015.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01413150

D. Michael and . Plummer, Extending matchings in graphs : a survey, Discrete Mathematics, vol.127, issue.1, pp.277-292, 1994.