Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les robots-androïdes, de quels droits fondamentaux ?

Abstract : Nous partons du postulat inverse selon lequel les robots-androïdes seront, un jour, souverains. Notre présupposé est que si des humanoïdes acquièrent des capacités cognitives et d’autodétermination suffisantes ils ne seront plus (ou plus seulement ou plus essentiellement) des choses mais des êtres (insensibles ?) et que, par suite, se posera la question de la titularité des droits fondamentaux. A partir de ce postulat (qui est forcément falsifiable puisque nous ignorons si un jour des robots-androïdes vont acquérir ces capacités), cette contribution vise à s’interroger sur les motifs qui justifieraient la reconnaissance de droits fondamentaux (I.) et, si cette reconnaissance devait avoir lieu, s’interroger sur quels droits reconnaître (II).
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02427769
Contributor : Serge Slama <>
Submitted on : Saturday, January 4, 2020 - 10:26:07 AM
Last modification on : Friday, March 27, 2020 - 1:11:38 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02427769, version 1

Collections

Citation

Serge Slama. Les robots-androïdes, de quels droits fondamentaux ?. Revue des droits et libertés fondamentaux, Centre de Recherches Juridiques de Grenoble, 2019, "Le droit des libertés en question(s) - Colloque n°2 de la RDLF", 2019 chron 50. ⟨hal-02427769⟩

Share

Metrics

Record views

28