Régénération du chêne en compétition avec la molinie : un délicat dosage des ressources en eau et en lumière

Résumé : L’échec de régénération naturelle ou par plantation est un problème récurrent dans les chênaies à molinie où la compétition pour les ressources entre les deux espèces est particulièrement forte. Un mode de gestion visant à contenir la molinie grâce à l’ombrage des arbres adultes est un moyen de réduire la compétition interspécifique. Cependant, si la compétition avec la molinie diminue, les jeunes chênes sont alors confrontés à une plus forte compétition avec les arbres adultes, notamment pour l’eau dans le sol. Il est donc nécessaire de doser la lumière par le couvert des arbres adultes, pour réduire la croissance de la molinie tout en veillant à ne pas induire une trop forte compétition pour l’eau entre les arbres adultes et les plants de chêne. Selon notre étude expérimentale, une gamme de lumière transmise comprise entre 35 à 45%, correspondant à une surface terrière de 8 à 10 m² par ha, semble permettre ce compromis.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02420445
Contributor : Archive Ouverte Prodinra <>
Submitted on : Thursday, December 19, 2019 - 8:05:20 PM
Last modification on : Monday, December 23, 2019 - 11:02:08 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02420445, version 1
  • PRODINRA : 490801

Collections

Citation

Antoine Vernay, Philippe Malagoli, Marine Fernandez, Thierry Ameglio, Philippe Balandier. Régénération du chêne en compétition avec la molinie : un délicat dosage des ressources en eau et en lumière. Rendez-vous Techniques ONF, 2019, 61-62, pp.3-10. ⟨hal-02420445⟩

Share

Metrics

Record views

16